François

Dessinateur :


Scénaristes :



Coloriste :


Éditions :

ARENES (LES)

Genre :

Biographie

Chronique sociale

Hommage

Sortie :
ISBN : 9782352049166

Résumé de l'album François

Rome. Pour Guillermo Karcher, c'est une journée comme les autres. Il se rend à son bureau qui se situe au Secrétariat d'Etat du Vatican, à deux pas de celui du Pape. Guillermo Karcher se souvient de l'époque où il a connu Jorge Bersoglio, en Argentine, il y a 25 ans. En 1992, il fut son archevêque et, depuis, il est devenu son ami. Karcher est ensuite parti pour Rome en 1993 où il a oeuvré dans divers bureaux du Vatican, aux Affaires Générales du Secrétariat d'Etat, notamment. Et dans le cadre de sa fonction, il rencontre le Pape tous les jours.
Il se souvient de cette journée de mars 2013, où Jorge Bersoglio est devenu le nouveau Pape : le Pape François 1er. Karcher nous raconte ce destin extraordinaire depuis ses débuts en Argentine...

Par Berthold, le 30/08/2018

Notre avis sur l'album François

Le Pape François 1er, tout le monde connait son nom, son visage. Mais qui connait vraiment le véritable prénom et nom du Pape ? Et qui connait réellement son histoire, son parcours ?

Arnaud Delalande et Yvon Bertorello se sont lancés dans cette biographie sur le Pape  François 1er. Bien leur en a pris, car ainsi, ils peuvent faire découvrir la vie de cet homme, Jorge Bersiglio, avant qu'il ne se fasse connaitre du monde entier sous l'appellation François 1er. Car rien ne prédisposait ce prêtre à devenir un jour pape.
Gràce aux talents conjigués de Delalande et Bertorello, nous découvrons le destin extraordinaire de cet homme. Et de ce fait, nous voyons qu'il n'a pas connu que de bons jours. Il y a eu la période difficile dans les années 1970, avec les dictatures et les coups d'états. Et la mort et la disparition de nombreuses personnes. Le padre Jorge vient en aide aux plus démunies.
Cet homme partage aussi les difficultés du peuple, se mettant à son niveau. Puis, nous comprenons comment, peu à peu, il gravit les échelons dans sa hiérarchie, tout en restant humble et proche du peuple.
J'ai beaucoup aimé la façon qu'ont les auteurs de nous montrer cet homme qui quitte sa ville, en Argentine, en partant à pied de chez lui, pour prendre le bus avant de rejoindre l'aéroport et qui dit au revoir à ses amis, prévoyant des choses pour son retour, alors qu'il doit se rendre à Rome pour voter pour le prochain pape. Et qui, finalement, à la grande surprise, sera choisi !
Delalande et Bertorello ont fait du très bon travail. Ils rendent intéressant ce récit, trouvant le moyen de nous captiver dès le début. Il y a quelques moments très forts dans cet album, parfois très durs, difficiles, plus légers, plus amusants et chargés d'émotions.

C'est à Laurent Bidot qu'incombe la charge de mettre en images ce destin extraordinaire. L'artiste use d'un style classique et très efficace, très bien servi par les couleurs inspirées de Vérane Otero. Il donne du rythme, met en avant les moments importants. Il nous touche lors de certaines scènes par les prises de positions qu'il prend dans la mise en scène. L'émotion passe aussi dans les espressions des différents personnages.

Cette intéressante biographie sur le Pape actuel, est très étonnante, instructive, et je vous la recommande fortement.
L'histoire de Jorge Bersiglio mérite d'être connue.

 

Par , le

Nos interviews liées

Laurent BIDOT, entre James Bond et Dieu

Cubik pour sceneario.com: Bonjour. Je vois que avez suivi les cours de l'Ecole Supérieure d'Arts Graphiques, puis vous êtes dirigé assez rapidement vers l'illustration et la bd. C'est un objectif que vous avez depuis très longtemps?
Laurent Bidot: Après l'ESAG, quelques stages en agence de publicité et un an de service militaire au SIRPA (Service d'Information et de Relations Publiques) de la Gendarmerie, j'ai travaillé pendant 10 ans dans la graphisme publicitaire et l'illustration. Sept ans dans une société de communication, puis trois ans graphiste free-lance. Mes premières bande dessinées en amateur qui ont été publiées remontent à une dizaine d'années. Pendant ces 3 années en indépendant j'ai pris le temps de développer des idées de scénarios. A 32 ans, je sentais que le moment était venu et que l'inspiration n'était pas très loin. Pourtant mon désir de raconter des histoires en bandes dessinées remonte à l'âge de 10 ans. On peut dire que je ne me suis pas précipité ! Ma priorité était d'acquérir une certaine maturité graphique et intellectuelle [...]

Lire la suite ›