FRANCOIS SANS NOM #1 Le sculpteur et la voleuse

voir la série FRANCOIS SANS NOM
Dessinateur :


Scénaristes :



Coloriste :


Éditions :

QUADRANTS

Collection :

Boussole

Genre :

Aventure

Drame

Historique

Sortie :
ISBN : 9782302025059

Résumé de l'album Le sculpteur et la voleuse

Le XVème siècle. 1466. Sous le règne de Louis XI. Quelque part en France.
Une jeune fille, en guenilles, essaie de survivre comme elle peut. Elle chaparde et vole quelques bourses en usant de diverses ruses. Mais ce jour là, sur la place du marché, elle est repérée et poursuivie par des soldats. En essayent de fuir par les petites ruelles, elle croise un homme qui décide de l'aider. Après l'avoir tirée d'affaire, il continue son chemin tout en lui disant que son nom est François. La petite le suit et François ayant rejoint son ami le sculpteur Luc qui l'héberge a la désagréable surprise de se trouver face à la petite. Cette dernière se nomme Félyzé. Luc décide de la prendre à son service. Par contre, il annonce que celui qui viendra inaugurer le chef d'oeuvre qui orne la cathédrale se nomme Thibaut d'Aussigny. Un nom que semble bien connaitre François...

 

Par Berthold, le 24/05/2013

Notre avis sur l'album Le sculpteur et la voleuse

François sans nom.
Le titre de cette nouvelle série m'intriguait. Au vu des quelques planches vues sur le net, le mystère demeurait. J'avais hâte de voir ce quoi il s'agissait, surtout que deux scénaristes de renom se sont associés pour l'occasion : Sylvain Ricard et Sylvain Runberg.

J'ai donc enfin pu découvrir ce qui me tracassait auparavant. François sans nom serait il simplement François Villon, le poète ?
Dès ce premier tome, le drame se met en place. On en apprend un peu plus sur François et comment il a atterri auprès de Luc le sculpteur. Son passé reste encore un mystère. Oui, on apprend qu'il a fait parti d'une bande de coquins avec qui il a eu des différents : les fameux coquillards. D'ailleurs, ces derniers sont liés au malheur de la jeune fille, Félyzé. Ce qui risque aussi de poser problème à François par la suite. Nous ne savons pas non plus quel est le différent entre François et d'Aussigny et tout cela aura de fâcheuses conséquences pour la suite du récit.
Les deux Sylvain ( Ricard & Runberg) nous entrainent dans une bonne intrigue historique, prenante et qui s'avère être une très bonne surprise.

Le dessin est confié à Marco Bianchini. Le dessinateur s'en tire plutôt avec les honneurs avec des planches assez réussies dans l'ensemble. Bon, je pinaille un peu mais, par moments, il y a quelques petites imperfections. Mais qu'importe, cela fonctionne et j'ai quand même apprécié l'histoire.

Le sculpteur et la voleuse intrigue, séduit, questionne, divertit le lecteur. C'est un récit historique réussi qui s'avère bien parti pour être une grande série menée de main de maître par Sylvain Ricard et Sylvain Runberg. Suivez le destin de François sans nom, vous ne regretterez pas le voyage.

 

Par , le

Les albums de la série FRANCOIS SANS NOM

Nos interviews liées

Sylvain Runberg et Serge Pellé pour Orbital tome 4

Pourquoi avoir choisi des diplomates comme personnages principaux ? Sylvain Runberg : Des personnages principaux qui ont pour mission d’éviter que des conflits ne surviennent ou dégénèrent plutôt que d’en être les éléments déclencheurs était une ligne directrice qui nous semblait assez originale. Cela n’empêche d’ailleurs pas l’apparition de conflits très graves dans nos récits, bien au contraire. Et pour la petite histoire, un diplomate français, lecteur d’Orbital, nous a envoyé un mail où il nous disait que notre manière d’aborder le sujet, même dans le cadre d’un univers imaginaire, était assez juste. Comme quoi, Science Fiction et réalisme font aussi bon ménage. Allez-vous revenir en détail sur la guerre Humains/Sandjarr évoquée à de nombreuses reprises dans la série ? Sylvain Runberg : C’est tout à fait envisageable mais je n’en dirais pas plus pour le moment [...]

Lire la suite ›

Interview de Sylvain Runberg

Sceneario.com : Bonjour Sylvain ! Tu es scénariste de bandes dessinées, qu’est-ce que représente pour toi l’écriture ?
Sylvain Runberg : Une passion avant tout, même si elle est apparue assez tardivement, et par accident. J’ai commencé à écrire en 2002 à l’âge de 31 ans, pendant un arrêt de travail de plusieurs mois…suite à un accident justement. Et depuis 2004, c’est devenu mon métier. Sceneario.com : Dans tes albums tu ne te cantonnes pas à un seul genre, SF, fantastique, aventure, chronique sociale, humour, jeunesse… Tu peux nous en dire un peu plus ?
Sylvain Runberg : Ca reflète simplement mes goûts. Et c’est aussi un plaisir que de choisir la variété dans le domaine de l’écriture. Pourquoi se priver si l’envie est là ? En revanche, quelque soit le type d’univers, mon approche reste la même. Partir des personnages et essayer de les rendre crédibles, peu importe s’il s’agit d’étudiants à Londres en 1991, de diplomates aliens sur une planète imaginaire dans un futur lointain ou de guerriers Cimmériens parcourant les steppes asiatiques il y a 3500 années de cela [...]

Lire la suite ›

Interview de Sylvain Runberg et Serge Pellé pour Orbital

Sceneario.com : bonjour, tout d’abord, la traditionnelle question : Pouvez-vous nous raconter votre parcours ?
Sylvain Runberg : j’ai commencé à lire très tôt, des romans, des ouvrages concernant l’Histoire en général, et évidemment de la Bande Dessinée. Niveau études, j’ai un parcours en Arts Plastiques pour le lycée et en Histoire politique contemporaine pour l’université. Niveau professionnel, j’ai travaillé quelques années dans une librairie à Aix-en-provence, puis j’ai rejoint les Humanoïdes Associés pour travailler dans l’édition. C’est pendant cette période, en 2001, que j’ai eu un accident qui m’a immobilisé pendant plusieurs mois. Cette inactivité m’a amené à réfléchir à des scénarios et j’ai commencé à écrire des histoires courtes [...]

Lire la suite ›