Dessinateurs :



Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

SOLEIL

Genre :

Jeunesse

Sport

Sortie :
ISBN : 9782302002975

Résumé de l'album Dakar

 
Gabriel va partir pour Dakar où il va retrouver ses parents. Auparavant, sur internet, il a lancé des appels aux dons, et c’est par kilos que sont arrivés fournitures scolaires et accessoires sportifs !!! En voyant tous ces colis, ses copains lui ont proposé de l’accompagner au Sénégal pour l’aider à tout distribuer.

Les conditions de voyages furent rudes. Déjà, il leur avait fallu réussir leurs examens scolaires pour obtenir l’autorisation de partir de leur chef d’établissement. Ensuite, il leur aura fallu travailler sur le bateau pour payer la traversée. Mais quand ils ont appris que le bateau les débarquerait finalement à Nouakchott, en Mauritanie, et non plus à Dakar comme c’était prévu, Gabriel et ses amis étaient dépités... Alors, ils ont eu une idée : ils ont proposé au capitaine un petit match contre les membres d’équipage avec comme condition, en cas de victoire, d’être conduits jusqu’à Dakar...

Un match, vous vous en doutez, qui fera aussi office d’entraînement pour la suite des aventures africaines de nos bleus !
 

Par Sylvestre, le 01/08/2009

Notre avis sur l'album Dakar


Football, amitié, respect, solidarité... Les valeurs prônées par cette très chouette série sont portées bien haut, encore une fois, tout au long de cette histoire, que ce soit sur ou à côté des terrains de sport.

Il y a par exemple l’assiduité et le sérieux du travail à l’école qui sont rappelés aux jeunes lecteurs. Le voyage des amis de Gabriel est en effet conditionné par leurs résultats aux examens scolaires de fin d’année. C’est vrai qu’on appelle ça une carotte, mais quand ça marche, le plus heureux n’est-il pas celui à qui elle est tendue ? Parce que non seulement il a réussi à avoir ce qu’il voulait, mais qu’en plus, il a su fournir les efforts pour le mériter et, par la même occasion, il a pu faire plaisir à ceux qui lui ont imposé cette carotte ! Dans le même registre, il y a aussi le travail que vont fournir nos jeunes héros à bord du bateau qui les conduit sur le continent africain: là, il ne s’agit pas d’une carotte, mais du paiement du voyage : parce qu’on n’a rien sans rien... Et comme ce huitième album s’appelle "Dakar" puisqu’il se passe en grande partie au Sénégal, les auteurs en ont profité pour intégrer aussi la notion d’aide humanitaire à leur aventure. C’est vrai que ça fait cliché, mais n’est-ce pas très positif ?! Si.

Ajoutez à toutes ces bonnes intentions le dessin de Philippe Cardona très apprécié par les jeunes lecteurs et une histoire au cours de laquelle les solutions viennent bien évidemment par le biais du sport d’équipe le plus populaire au monde, et vous aurez cette huitième histoire de la série Foot 2 Rue, aussi sympathique que les précédentes.

Une BD fortement conseillée. Mais ça... Vos enfants ont déjà dû vous le dire (et vous la réclamer !)
 

Par , le

Les albums de la série FOOT 2 RUE

Nos interviews liées

Smoke City

SCENEARIO.COM : Bonjour Benjamin et Mathieu. Trois ans après la sortie du premier tome de Smoke City, sort le tome 2 .Qu’est ce qui a fait que cela a pris du temps pour arriver au bout de ce tome ?
Mathieu MARIOLLE : Beaucoup d’événements personnels et beaucoup de boulot. La principale raison, c’est que la Bd n’est pas l’occupation première de Benjamin. Entre designs de film, couvertures de romans, designs de jeux vidéo, il est très occupé et demandé. Malheureusement, Smoke City a pris du temps, mais on a bien pu le peaufiner. Benjamin CARRE : C’est vrai que trois ans c’est bien long quand on se place du coté des lecteurs. Un tome un pointe le bout de son nez, et puis… plus rien ? Ah si, pouf trois ans après, le tome 2 débarque comme sortit d’un vieux souvenir presque effacé ! Mais il y a un paramètre qui n’est pas pris en compte quand on présente les choses de ce point de vue : le premier tome ne s’est pas fait en vingt secondes [...]

Lire la suite ›

Mathieu Mariolle et Benjamin Carré pour Smoke City

Sceneario.com : Bonjour. Alors, vous voilà arrivés au bout d’une longue tournée de dédicaces ?
Mathieu Mariolle : Oui et c’était de très bons moments. Smoke City a été bien reçu partout et nous avons rencontré des lecteurs enthousiastes. Mais nous ne sommes pas mécontents d’avoir fini car ces séances s’ajoutent à notre travail quotidien. Cela nous éloigne aussi un peu de nos familles bien qu’une grande partie des rencontres avec le public se soit faites dans la région parisienne, donc chez nous. Sceneario.com : Comment en êtes-vous venus à travailler ensemble ?
Mathieu Mariolle : J’avais acheté le collectif Vampires (Carabas) et j’ai pris une claque énorme en découvrant le travail de Benjamin. Il dessinait des choses que j’avais en tête [...]

Lire la suite ›