First Moon

Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

PAQUET

Collection :

COCKPIT

Genre :

Aventure

Historique

Sortie :
ISBN : 9782888903130

Résumé de l'album First Moon


Des cieux coréens où ils ont prouvé leur courage pendant la guerre ou aux commandes d’avions pilotés dans des conditions extraordinaires, quelques hommes ont, après avoir été approchés par la NASA, continué leur carrière dans un domaine qui allait graver pour toujours leurs noms dans les tablettes et faire rêver des générations en les conduisant sur le sol du satellite naturel de la Terre : la Lune...
 

Par Sylvestre, le 27/07/2009

Notre avis sur l'album First Moon


Abordant le sujet par une présentation héroïque de certains des personnages ayant par la suite vu leurs noms associés à la conquête de la Lune, l’auteur Joe Wight n’oublie cependant pas de rendre un hommage nécessaire à de nombreux autres pionniers de l’aventure spatiale restés moins connus aux yeux du grand public. Il est vrai que les premiers pas de l’Homme sur la Lune, fêtés il y a peu (à la date de cet avis) à l’occasion de leurs 40 ans, furent rendus possibles par le jeu d’une compétition internationale entre des ennemis d’hier : l’URSS et les Etats-Unis. La course aux étoiles menée par ces deux nations, et en particulier la course à la Lune (puisqu’elle est le sujet de cette bande dessinée), a en effet démarré plus de 10 ans avant que "le grand pas pour l’Humanité" soit fait, et elle a été en quelques sortes boostée par de ridicules fiertés nationales qui par bonheur ont perdu de leur ridicule en portant leurs fruits... Si les Américains semblent aujourd’hui ressortir gagnants de cette course, l’auteur a intelligemment rendu à César ce qui appartient à César en rappelant aux lecteurs les différents préalables à la réussite de la mission Apollo XI. Parmi eux, les victoires notables comme le succès du premier objet (russe) envoyé sur le sol de notre satellite naturel ou comme le premier voyage d’un humain (russe également : Youri Gagarine) dans l’espace. Cette liste de réussites des deux camps (mais aussi d’échecs) ne se veut pas exhaustive. On remarque d’ailleurs l’absence d’évocation du vol spatial de la chienne Laïka ; sur ce point précis, les amateurs de BD que vous êtes pourront se rabattre sur l’ouvrage Laïka de Nick Abadzis paru aux éditions Dargaud. Mais cette liste retrace toutefois des étapes les plus remarquables ayant précédé l’expédition qui a vu les premiers hommes fouler le sol lunaire. Toute une aventure en soi que cette bande dessinée retrace...

First Moon n’est donc pas que le compte-rendu autiste de la préparation de la mission Apollo XI. Surtout qu’en plus des rappels historiques et scientifiques, l’auteur s’attache à donner une humanité toute banale à ses héros... qui avant d’être "les siens" sont devenus ceux de la planète entière. C’est ainsi qu’à côté des séquences politisées ou technicisées, on assiste aussi à quelques scènes (au demeurant pas si nombreuses que ça) dans lesquelles on est proches des gens que sont Aldrin, Collins et Armstrong. La séquence du barbecue en est un exemple fort : elle nous montre les trois astronautes palabrer au sujet des honneurs qu’ils tireront (ou pas, justement) de leur mission.

First Moon est donc aussi une bande dessinée à l’échelle humaine en plus d’être une œuvre graphique donnant volontairement aux paysages spatiaux la place qu’ils méritent : de grandes doubles pages à bords perdus. Ces dessins, bien qu’ils paraissent peu originaux puisqu’ils représentent des visions qui nous sont devenues habituelles, sont quand même jolis et donnent de la grandeur aux planches. Imprimés dans ce format que propose la collection Cockpit des éditions Paquet, ils garantissent cette sensation d’immensité devant laquelle nous autres, petits hommes, devons rester à jamais humbles. Et participent à faire de First Moon une bande dessinée spectaculaire.

Car c’est cela enfin que provoque cet album : l’émotion. La même que celle qui nous parcourt à chaque fois que l’on pense aux destins extraordinaires des astronautes et à la portée de ce qu’ils ont mené à bien. Joe Wight a en effet su faire sortir de sa narration, de ses textes et de ses dessins cette émotion qu’il est un plaisir de raviver encore et encore.

Vous n’aurez probablement, comme la plupart, jamais la chance de faire le voyage vers la Lune. Avec cette bande dessinée, vous revivrez en tous cas, et autrement, cette aventure humaine et technologique. Bienvenue à bord. Les éditions Paquet vous invitent à un voyage extraordinaire...
 

Par , le