Fight Club 2

Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

SUPER 8 EDITIONS

Genre :

Adaptation

Comics

Drame

Thriller

Sortie :
ISBN : 9782370560445

Résumé de l'album Fight Club 2

Cela fait 10 ans que Sebastian vit une vie normale, plus que banale, auprès de sa femme Marla et de leur fils de 9 ans. Mais Sebastian n'est pas toujours guéri, il prend des cachets pour soigner sa schizophrénie. Marla qui voudrait un peu plus de piment dans sa vie, participe à des groupes de paroles des plus bizarroïdes. Elle a même remplacé quelques médicaments de Sebastian pour qu'il se réveille un peu. Sauf que Tyler Durden semble être de retour... Il va à nouveau booster le couple Sebastian/Marla, mais il ne va pas s'arrêter là... !

Par Berthold, le 23/06/2016

Notre avis sur l'album Fight Club 2

Fight Club 2 est la suite du fameux roman de Chuck Palahniuk, qui a été adapté au cinéma en 1999, par David Fincher. Ce film a marqué de nombreux spectateurs. Certains l'ont interprété à leur façon.

Chuck Palahniuk sort donc cette suite en roman graphique, en bande dessinée tout simplement, tout d'abord avec 10 numéros parus chez Dark Horse.
L'auteur ne s'est pas vraiment assagi en dix ans. Il est toujours aussi "barré" ! Et ce récit le prouve. Ce genre de lecture qui nous change de ce que nous pouvons lire tout les jours.

Palahniuk imagine une "suite" encore plus dingue que le premier Fight Club. Outre le trio bien connu des spectateurs, il nous fait croiser des personnages tout aussi déroutant comme ces jeunes enfants atteint de progéria, cette maladie qui accélère le processus de vieillissement ou encore le fameux Robert "Bob" Paulson... L'auteur se met en scène lui-même et interagit avec le lecteur et ses autres personnages. Du coup, où est la réalité, la folie ??
L'intrigue tient bien la distance. Le lecteur est embarqué dans cette aventure qui commence par un couple qui s'ennuie au bout de 10 ans de vie commune. Et à partir de là, cela part complètement en vrille ! C'est là que se situe la force de ce roman graphique.

Palahniuk s'est associé au talentueux Cameron Stewart pour mettre en image ces retrouvailles avec Tyler Durden.
L'artiste fait un travail plus que remarquable. Les pages sont géniales. Ce que je veux dire, c'est que le découpage, la mise en page et certaines audaces dans le style, font que cela fait bien ressortir cette schizophrénie ou cette folie qui se dégage de cette histoire. Stewart nous offre même quelques séquences drôles ou d'autres plus violentes, qui marqueront vos esprits !
Le tout étant mis en couleurs par un autre Stewart, Dave de son prenom, avec tout autant de maestria ! Du grand art !

Fight Club 2, suite du Fight Club, est une excellente lecture que je vous recommande ! C'est toujours un plaisir de croiser un certain Tyler Durden !

 

Par , le