FEUILLE DE CHOU #2 Journal d'un après-tournage

voir la série FEUILLE DE CHOU
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

DELCOURT

Collection :

Shampooing

Genre :

Blog

Documentaire

Sortie :
ISBN : 9782756022772

Résumé de l'album Journal d'un après-tournage


Fort de l'avantage que lui procure le fait de travailler dans le même atelier que Joann Sfar, le récent réalisateur du film "Gainsbourg (vie héroïque)", Mathieu Sapin a pris pour parti de relater, après son témoignage sur le tournage du fameux film, la partie qui relève de la post-production. Laissant courir ses oreilles, retraçant sur son bloc-notes toutes les étapes par laquelle doit impérativement passer le film pour atteindre sa forme définitive, il évoque le parcours bien chaotique qu'a dû emprunter son ami Joann Sfar et ses nombreux collaborateurs pour aboutir au résultat qu'on connaît.


 

Par Phibes, le 23/07/2010

Notre avis sur l'album Journal d'un après-tournage


Transformé en rapporteur patenté d'une expérience unique (la création d'un film et pas n'importe lequel puisqu'il s'agit de celui de son ami Joann Sfar, Gainsbourg (Vie héroïque)), Mathieu Sapin poursuit son témoignage au regard des différentes étapes par lesquelles le projet biographique a dû passer, après le tournage et avant sa diffusion internationale.


Dans un style qu'on lui reconnaît bien (il est l'auteur de Supermurgeman et de Francis Blatte chez Dargaud) – véritable blogger devant l'éternel à la sensibilité et à la verve généreuses -, Mathieu Sapin plonge dans les couloirs tortueux de la production cinématographique en exhibant sans retenue tous les méandres de ce microcosme d'avertis. Du montage au mixage en passant par le son et les effets spéciaux, il relate les nombreuses anecdotes qui jalonnent le chemin de la finalisation du projet. Evoquant artistes, journalistes et autres personnalités liées à ce milieu, il dévoile, dans une naturalité pleine de sympathie et beaucoup d'humour, les succès ou les difficultés auxquels ont été assujettis tous les protagonistes de cette grande aventure.


Bien sûr, il nous fera partager les joies et les doutes de l'équipe menée par Joann Sfar quant à la promotion de leur "bébé", au travers d'une véritable course contre la montre qui découvre des tensions bien perceptibles.


A la fois très épuré et sophistiqué, le dessin de Mathieu Sapin dégage une énergie qui tend à prouver que son témoignage se trouve dans l'instantané des situations. Accumulant toutes les scènes dont il est le témoin favorisé, il les restitue gracieusement et rapidement, presque anarchiquement, sans rechercher un cadrage particulier, dans une volonté probante de tout divulguer sans censure. Rehaussé par une colorisation directe très discrète, il donne une profondeur appréciable à son graphisme qui rend l'ensemble de son œuvre bien agréable.


Un journal généreux cautionné à raison par les éditions Delcourt, fortement explicite, regorgeant de matière, sur les coulisses de la réalisation du film, Gainsbourg (Vie héroïque) dont la sortie coïncide avec celle du DVD et que l'on peut également suivre sur le blog de l'auteur (blogs.lexpress.fr/bd).


 

Par , le

Les albums de la série FEUILLE DE CHOU

Nos interviews liées

Mathieu SAPIN pour Le journal d'un journal

Sceneario.com : Bonjour Mathieu, et merci de nous avoir fait le plaisir de répondre, pour la première fois sur Sceneario.com, à quelques questions à l'occasion de la sortie de « Journal d'un journal » aux éditions Delcourt. Tout d'abord, comme tout nouveau venu sur Sceneario, peux- tu présenter à nos internautes les grandes étapes de ton parcours personnel ?
Mathieu SAPIN : Je suis l'auteur de plusieurs bandes-dessinées parfois réalisées seul (Supermurgeman, La Fille du Savant Fou, Le journal de la Jungle…) parfois en collaboration avec des scénaristes (Marguerite Abouet pour Akissi, Emmanuel Guibert pour Sardine de l'Espace…) ou des dessinateurs (Patrick Pion pour Megaron ou Christain Rossi pour Paulette Comète…). Après des études à l'école des Arts-décoratifs de Strasbourg et une objection de conscience au musée de la BD à Angoulême (CIBDI) je me suis dirigé vers l'illustration jeunesse et la bande dessinée [...]

Lire la suite ›