FEE ET TENDRES AUTOMATES #1 Jam

voir la série FEE ET TENDRES AUTOMATES
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

VENTS D'OUEST

Genre :

Drame

Science Fiction

Sortie :
ISBN : 2869673655

Résumé de l'album Jam

Au cœur de Carlotta, une mégapole crépusculaire dirigée par un empereur tyrannique, les Hommes sont devenus fous et s'entretuent … pour manger, tout simplement.
Au milieu de toute cette violence, Jam, un automate, s'introduit dans un de leurs musée afin de retrouver une poupée. Une poupée très particulière, et chère à son cœur...

Par Patatrak, le NC

Notre avis sur l'album Jam

Voici un joli conte… de fée : o) Quoique très spécial : poésie et violence cohabitent de manière assez crue et stupéfiante, presque naturellement.

L'univers baroque dans lequel évolue Jam est très bien rendue par les dessins de Béatrice Tillier, très attachants d'émotions. Ils mêlent mouvements, action mais aussi sentiments. Les couleurs (exécutées aux crayons ?) ont un grain impeccable qui donne beaucoup de relief au dessin. Pour moi, ce fut une découverte et croyez moi, c'est vraiment du grand art!

L'histoire s'accorde aux dessins crépusculaires de Béatrice Tillier. Téhy a écrit une extraordinaire histoire d'amour (impossible?) entre deux automates. Toute emprunte de poésie, cette histoire nous mène dans un rêve fabuleux, quoiqu'inquiétant, tant cet univers semble désespéré.

Ce fut un vrai plaisir de lire ce premier tome, car on se demande évidemment si Jam et Fée vont se retrouver. Vivement la suite !

Par , le

C'est l'une des bandes dessinées les mieux rendues que j'ai vu jusqu'à maintenant. La qualité des contrastes : ce orange feu qui s'entrechoque au vert turquoise, c'est magnifique.

Les personnages sont emprunts d'une vie propre... tout en merveilleux... sauf le temps d'attente entre chaque tome ! Je suis découragée d'attendre encore et encore sans même avoir de nouvelle à propos du dernier tome. Car... que j'ai hâte de savoir ce qui va se passer !!

Par , le

Quelle histoire ! Cette bande dessinée est bourrée de contradictions, de rapports de force entre le rêve et la réalité, entre le passé et le futur, entre la douceur et la violence. Cette histoire qui débute pourrait être celle de n'importe qui recherche le bonheur !
 
Et pour ça, Tehy invente une histoire de fée, de contes, d'automates, de doux dingues qui courent après des chimères, invente un moyen de replonger dans le monde de l'enfance et sa faculté de créer des êtres extraordinaires qui n'existent que dans nos envies cachées.

Et Béatrice Tillier dessine avec un incroyable talent, cette ambiance magique qui nous fait rêver au premier coup d'œil ! Les personnages sont splendides, les couleurs sont modernes et totalement adaptées au rythme de l'histoire.
Ainsi on passe des tons rouges flamboyants qui racontent la bagarre et la dureté de la vie dans la cité, aux tons bleus, blancs, verts qui marquent l'apaisement et l'espoir de retrouver la vie d'avant !

Nous savons dès maintenant que la série sera composée de trois tomes , donc vivement la suite, car la fin du premier tome est très frustrante , mais chuuuut...! ;-)

Par , le

Les albums de la série FEE ET TENDRES AUTOMATES

Nos interviews liées

Interview de Béatrice Tillier

Sceneario.com : Bonjour, Béatrice. Le mois dernier est sorti le deuxième tome du Bois des vierges sur un scénario de Jean Dufaux. Peux tu présenter ton parcours, comment as-tu eu envie d’en venir à la bande dessinée ?
Béatrice Tillier : Bonjour. Aussi loin que mes souvenirs remontent, j’ai toujours dessiné. Je me souviens parfaitement d’une journée, à la maternelle, où une fillette avait réalisé un dessin et suscitait l’admiration des autres enfants. J’ai décidé alors de faire pareil. Transmettre une émotion, un message, pourquoi pas, à travers ma représentation de la réalité. Dés lors je n’ai jamais lâché mon crayon. On pouvait me tenir tranquille des journées entières avec juste une feuille et un stylo. L’image est une chose fascinante, et ayant trop d’imagination pour pouvoir me concentrer sur des romans, je me suis très vite tournée vers la B [...]

Lire la suite ›

Yiu, Premières Missions Tome 5 : Exfiltration Geisha

Sceneario.com : Vax, le dessin ne se démarque pas trop de la série mère, était-ce pour ne pas blesser les fans de la première heure?
Vax :
Je n'ai pas vraiment eu à me forcer pour coller à l'univers graphique de la série mère, ce genre de décors, de persos, c'était exactement ce que j'aimais dessiner avant de faire de la bd, du coup c'est assez naturellement que je me suis mis dans le bain. Et oui, c'est certain que le but était de garder une certaine homogénéité entre les deux séries, même si en regardant bien on trouve beaucoup de différences au niveau dessin. Je dirais même que d'albums en albums, je me sens de plus en plus libre d'apporter des choses qui n'existaient pas forcement dans la série mère, comme ce coté japonisant qu'on retrouve dans les tomes 2 et 5.    


Sceneario.com : Vax, Souhaiterais-tu diversifier ton talent de dessinateur en t'attaquant à un ou d'autres genres que la science-fiction ? Si oui, lesquels ?
Vax :
J'aime beaucoup le médiéval fantastique, les series plus actuelles et réalistes m'intéressent également, et j'ai une envie d'album humour sur des ninjas que je traine depuis quelques temps [...]

Lire la suite ›

Interview de Téhy, auteur avec Lalie de L'ange et le dragon

Sceneario.com : Bonjour ! "Téhy"... Forcément, ce nom dit quelque chose aux amateurs de bandes dessinées, notamment à ceux qui connaissent tes réalisations et à ceux qui ont déjà lu une première interview que tu avais accordée à Sceneario.com en janvier 2003, mais pourrais- tu quand même te (re)présenter ?
Téhy : Je suis un modeste auteur BD, partagé en deux parties : une partie "Jim" multipliant les expériences BD humour, avec différents titres, différents formats, différents types d'humours, et une partie "Téhy" plus axée sur les scénarios "fantastiques", avec moins de morceaux d'humour à l'intérieur ^^ . Mais là aussi, avec une tendance à vouloir essayer des projets différents, décalés, comme avec le projet YIU (7 tomes de 72 planches) ou sa série parallèle Premières missions [...]

Lire la suite ›

TEHY

Sceneario.com: Bonjour et merci d'avoir accepté de répondre à mes questions. Tu portes deux noms de scène, tu as plusieurs métiers (dessinateur, réalisateur, scénariste.), alors finalement, comment te décrire ?

Téhy: Plutôt un scénariste, je suppose, en phase d'apprentissage perpétuel, mais content à chaque fois que j'ai l'impression - subjective, forcément - de faire des progrès, de savoir un peu mieux raconter. Je considère ces années comme une sorte de passage pour apprendre à raconter des histoires, à s'y frotter, tester, jouer à essayer de s'épater, et toutes ces choses là. A côté de ça, dessinateur ou réalisateur, ce n'est jamais que des façons de faire passer les idées.

Sceneario.com: Ton métier de scénariste t'a conduit vers différentes histoires, dont celle de « Fée et Tendres Automates » qui se conclut ce mois ci. Après des péripéties tumultueuses tant dans la fabrication de la série que dans son récit, le troisième et dernier tome arrive enfin [...]

Lire la suite ›