FEAR ITSELF #7 Chapitre 7/7

voir la série FEAR ITSELF
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

PANINI

Genre :

Action

Comics

Super Heros

Sortie :

Résumé de l'album Chapitre 7/7

Après une ascension fulgurante, le Serpent, ses acolytes et leur Asgard Noire arrivent à Broxton pour en finir avec Odin et l'Arbre Monde. Afin de l'empêcher de nuir, les Vengeurs reçoivent in extremis des mains de Thor et d'Iron Man les armes confectionnées par ce dernier, et bénies par Odin.
Le combat final commence : Thor sera t-il assez fort pour terrasser le Serpent et sauver la Terre une fois de plus?
Que va advenir Sin, la fille de Crâne rouge et bras droit du Serpent? Que va faire Bruce Banner, abandonné par Hulk?
Toutes ces réponses et bien plus dans le dernier numéro de Fear Itself.

 

Par Matt, le 29/04/2012

Notre avis sur l'album Chapitre 7/7

Tout ça... pour ça !

Cette expression résume parfaitement bien la saga Fear Itself qui a tenu ses lecteurs en haleine pendant 7 mois, avec de (trop?) nombreuses publications, pour leur offrir à l'arrivée un final d'une pauvreté sans nom.

Comment peut-on développer un scénario aussi dense, avec autant de ramifications, pour expédier une fin insipide en une vingtaine de pages seulement ! Je suis personnellement stupéfait...
Cette logique de crossover touchant simultanément 10 séries pendant des mois et des mois et se terminant par une queue de poisson n'est malheureusement pas nouvelle dans l'univers Marvel. Mais avec Fear Itself, on atteint le paroxysme : L'énième mort de Thor (pour mémoire, la maison des idées l'avait fait disparaître lors de la chute d'Asgard) et la séparation de Bruce Banner et de son avatar Hulk, alors qu'ils venaient à peine de refusionner... Matt Fraction était-il déjà à court d'idées pour proposer des ficelles aussi grosses?

Matt Fraction déçoit donc après un suspens haletant... Est-ce uniquement sa faute? Je ne le crois pas. La responsabilité en reviendrait plutôt à Marvel qui multiplie les crossovers d'années en années, entremêlant toutes les séries de son univers varié afin de pousser à la consommation et à la vente de ses revues.
Civil War, Secret Invasion, Dark Reign, Fear itself... Il est grand temps, messieurs, de laisser les lecteurs souffler en développant l'univers propre à chacune des séries, ce qui permettrait d'imaginer et de confectionner, dans le calme et la sérénité, un prochain crossover cohérent et correctement ficelé que nous aurons du plaisir à suivre.

A bon entendeur...

Par , le

Les albums de la série FEAR ITSELF