FATUM #3 L'ultime assassin

voir la série FATUM
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

DARGAUD

Sortie :
ISBN : 2205046551

Résumé de l'album L'ultime assassin

Allez, encore quelques familles, on commence à perdre le compte d'ailleurs ;o) Le petit grandit vite, et même s'il n'a pas l'âge du service militaire, il sait y faire avec les armes...
Seulement, entre les amusements coutumiers d'un gamin de douze ans, et les fonctions qu'il doit assurer, le Don Cenettone joue un jeu dangereux ou l'enjeu est sa vie...

Par Siam L'archiviste, le NC

Notre avis sur l'album L'ultime assassin

Comment dire, ce tome est inégal, l'action n'est pas aussi omniprésente que dans les autres tomes, ceci dû en partie au fait que les familles soient de moins en moins nombreuses en face du Don, et aussi parce que le dessin est inégal. Certaines planches sonnent bâclées, et d'autres vont à peu près... Un album charnière, mais qui laisse attendre le 4ème avec appréhension, le dessinateur va t-il s'enfoncer, ou renouer avec le trait dont il avait su faire preuve dans le deuxième...
Pour le scénario, c'est assez prévisible que ce tome soit plus calme, puisqu'il est le tome central de la série... Un peu de sensibilité, des épanchements l'espace de quelques cases, bref, un tome qui se lit vite, qu'on relit vite fait, parce qu'il y a des cases incompréhensibles et qui sonnent faux... Dans l'ensemble de la série, un tom un peu inutile à mon sens...

Par , le

Les albums de la série FATUM

Nos interviews liées

François FROIDEVAL

Sceneario.com : Bonjour, et merci d’avance pour votre disponibilité pour répondre à quelques questions. Froideval : Bonjour.

Sceneario.com : Où travaillez vous, dans un studio ou chez vous ?
Froideval : Je travaille soit chez moi, soit avec les illustrateurs, parfois dans un bar, mais en général plutôt chez moi.

Sceneario.com : Quels sont vos habitudes de travail ? Vous écrivez votre BD entièrement avant de la donner à un illustrateur, ou au contraire vous la travaillez au fur et à mesure ?
Froideval : Mes Bds ne sont jamais totalement terminées d’avance. Je travaille au fur et à mesure que les illustrations avancent, même si je sais où va aller l’histoire.

Sceneario.com : Comment avez vous rencontré Tacito ?
Froideval : J’ai vu des planches chez notre premier éditeur zenda , ou dans les décors on voyait d’immenses bâtiments en fer et en verre magnifiquement dessinés, un peu dans le style des descriptions de Jules Verne [...]

Lire la suite ›