FARMHAND #1 Volume 1

voir la série FARMHAND
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

DELCOURT

Genre :

Comics

Fantastique

Sortie :
ISBN : 9782413016588

Résumé de l'album Volume 1

(Farmhand 1 à 6)
Ça fait 7 ans que Zeke ne parle plus à son père, 7 ans qu'il est parti de la ferme familiale, qu'il s'est battu contre ses problèmes d'addiction, qu'il s'est reconstruit une vie avec Mae et leurs deux enfants… Mais maintenant il est temps de renouer les liens, de retrouver une famille. Cependant, entre temps, le vieux Jedidiah a fait prospérer sa ferme, il s'est lancé dans l'expérimentation génétique en créant des plantes capables de faire pousser des organes humains, des bras, des nez etc. Malgré tout, ces trouvailles sont loin d'être complètement stables et il faut gérer les quelques dérapages qui viennent régulièrement troubler le quotidien de cette exploitation ultra moderne…
Était-ce le bon moment pour des retrouvailles familiales ?

Par Fredgri, le 10/08/2019

Notre avis sur l'album Volume 1

On connait Rob Guillory pour sa série "Tony Chiu, détective cannibale", aux côtés de John Layman. Il revient en solo avec cette nouvelle série qui fleure bon les séries Z d'horreur, avec leurs savants fous qui créent des êtres hybrides qui finissent par leur échapper !

Ainsi, dès les premières pages, nous glissons dans un univers très particulier ou l'auteur installe tranquillement un cadre assez riche, nourrit de plusieurs micro-intrigues absolument captivantes. Qu'il s'agisse des expériences de Jedidiah, des secrets de Mo, de cette bestiole que seul Riley peut voir, de ces greffes qui dérapent et des multiples autres mystères qui viennent pointer le bout du nez au fur et à mesure, tout est là pour créer une atmosphère tendue et inquiétante qui fonctionne parfaitement !

Pour l'instant on ne fait qu'effleurer les enjeux de la série, les personnages se positionnent lentement, mais l'intrigue reste habilement dosée, avec ce qu'il faut pour nous tenir en haleine et nous donner envie d'en avoir plus.
Toutefois, on sent bien qu'en substance Guillory amène une critique sur les dérives expérimentales de la bio-génétique moderne. Certes, les idées qu'il amène peuvent sembler au premier abord absurdes, malgré tout, il rebondit sur les débats en cout sur l'homme augmenté. Et même si ici, il n'est pas question de son rapport à la technologie, mais à la nature, le propos reste plus que jamais d'actualité.
A force de vouloir s'améliorer, de jouer au docteur Frankenstein, l'homme perd le contrôle et se déconnecte de son humanité !

Une nouvelle série qui manque peut-être d'humour, mais qui promet d'être très intéressante !
A surveiller de très près !

Par , le

Les albums de la série FARMHAND