Fanette

Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

Éditions Rouquemoute

Collection :

P'tit Glénat

Genre :

Humour

Jeunesse

Vie Quotidienne

Sortie :
ISBN : 9791096708376

Résumé de l'album Fanette

 
Fanette est une jeune fille de 11 ans qui a déjà compris plein de choses et qui s'évertue à "transmettre le message". Sauver la planète, pour elle, ce n'est pas une chose à prendre à la légère, aussi ne perd-elle jamais une occasion de répéter certaines leçons de bon sens à ses parents quand ils oublient par exemple d'éteindre la lumière de la pièce qu'ils quittent, quand ils laissent couler le robinet de manière exagérée ou quand ils prennent leur voiture pour des trajets trop courts...
 

Par Sylvestre, le 28/08/2019

Notre avis sur l'album Fanette

 
A force de messages de sensibilisation, à force de lois et parce qu'il est logique de ne pas scier la branche sur laquelle on est assis, les gens sont chaque jour un peu plus conscients des problèmes écologiques et savent de mieux en mieux comment faire pour aller "dans le bon sens" afin de faire leur part des efforts nécessaires. Seulement, entre savoir et faire, il y a encore un trop grand pas ! Surtout que quand on y regarde bien, même certaines petites choses très faciles à faire, même certaines modifications de comportement à adopter, ne sont pas faites parce qu'elles nous gênent dans notre confort.

Les enfants qui sont sensibilisés aux actions les plus "à leur portée" s'alarment donc et, avec leurs moyens, en dehors de tout calcul, s'offusquent du fait que les adultes ne montrent pas l'exemple alors qu'ils savent qu'à persister dans leurs mauvaises habitudes, ils courent à leur perte ! Ces enfants-là ont une représentante de plus en la personne de Fanette, l'héroïne de cette bande dessinée : pleine d'énergie et forte de ses solides convictions, elle tanne ses parents en leur faisant remarquer chaque fois qu'ils ne font pas ce qu'il faudrait !

C'est bien évidemment en mode humour que Fanette est mise en scène. Dans tous ces gags en quatre cases, elle joue avec zèle son rôle citoyen de contrôleuse. Et gag après gag, elle n'en démord pas, même quand elle prend à l'occasion des petits retours de bâton. Son insistance est une bonne chose parce qu'il faut souvent répéter mille fois une consigne avant qu'elle soit intégrée. Et les jeunes lecteurs à qui s'adresse cette bande dessinée se reconnaîtront sans doute dans le discours de Fanette.

Mais à cause de la succession sans répit des gags qu'on peut lire dans cette petite BD carrée, Fanette apparaît aussi malheureusement au fil des pages comme une... emmerdeuse ! C'est un qualificatif qu'elle assumerait très probablement, soit dit en passant ! Mais pour ce qui est du plaisir de lecture, ça frôlerait presque le trop appuyé, le trop récurrent. Toujours le même schéma, quoi. Même si c'est compréhensible, même si c'est logique, ça pourrait être un peu contre-productif pour la jeune militante de papier.

Enfin, et c'est peut-être ça le petit point négatif dans ce livre, Fanette apparaît en noir et blanc dans des décors très simples colorisés avec des à-plat. Elle est dessinée avec des traits aussi incisifs que ses remarques et son visage laissant entrevoir ses appareils dentaires est souvent dans le registre de la colère ou de la confrontation. Ça en fait un personnage agressif (comme le voient peut-être ses parents qui sont sans arrêt critiqués par elle !) alors que l'auteur, Aurel, aurait peut-être dû la croquer de manière plus douce, plus ronde, pour qu'elle soit le personnage auquel voudraient plus volontiers s'identifier les jeunes lecteurs.
 

Par , le