FACE DE LUNE #4 La femme qui vient du ciel

voir la série FACE DE LUNE
Dessinateur :


Scénariste :


Éditions :

CASTERMAN

Collection :

Un monde

Sortie :
ISBN : 2203361069

Résumé de l'album La femme qui vient du ciel

La cathédrale se reconstruit petit à petit, les racines se sont entremêlées aux pierres pour reconstruire une belle cathédrale, mais reste le problème des vitraux, et un autre problème, les soldats qui semblent préparer un mauvais coup. D'ailleurs, ils font mieux que préparer un mauvais coup, ils tirent sur la cathédrale, dans le but de tuer Face de Lune, qui leur a dérobé la goutte de totrane...
Les impacts des tirs produisent des éclats de verre qui s'agencent grâce aux racines pour faire des vitraux tout à fait honorables... Mais pendant ce temps, le chaos se déclare un peu partout. Les oppressés dérobent la sainte endormie, les marins commettent des insurrections, le chaos s'étend ...

Par Siam L'archiviste, le NC

Notre avis sur l'album La femme qui vient du ciel

Bon, une chose est sûre, Jodo ne peut pas insérer plus de thèmes christiques dans cette série, ce qui est plutôt une bonne nouvelle. Car globalement, si Face de Lune est une série que j'apprécie sans aucun problème, ces références sans cesse rappelées m'agacent parfois. Un scénario fouillé d'accord, mais des thèmes qui reviennent dans toutes les oeuvres d'un même auteur, parfois c'est un peu trop, ou alors il faudrait savoir doser.
Heureusement, Boucq reste constant dans son talent, il dessine toujours aussi bien, et Face de Lune devient poète avec ses traits. C'est peut-être ce qui me plait le plus dans cette série, le dessinateur qui créé une atmosphère poétique avec un soupçon de naïveté. Enfin, disons que Face de Lune est un personnage qui sait révéler les choses vraies et pures, ce qui permet de se détacher du côté un tantinet religieux de l'histoire. Et Boucq fait clairement passer tout ça au travers de ses dessins. De même pour le chaos et la violence, les personnages avec leurs mines marquées et reconnaissables font très bien passer l'émotion.
En résumé, Je continue Face de Lune contre vents et marées, malgré un scénariste qui nous ressert les mêmes thèmes sans cesse, mais qui écrit tout de même des histoires qui valent le détour. Et puis, que ne ferait-on pas pour une bande dessinée miss en image par Boucq ;o)

Par , le

Les albums de la série FACE DE LUNE

Nos interviews liées

Rencontre avec François Boucq pour XIII mystery

Sceneario.com : Pourquoi le choix du Colonel Amos ?
François Boucq : Le scénario était bien, le personnage intéressant graphiquement et au niveau du contenu, psychologiquement. Il est complexe et manipulateur. Il est bourré d’ambigüités, il a une apparence très froide, c’est quelqu’un qui a eu une vie émotionnelle chaotique.
Il a une profondeur et une ambigüité sur différents plans. C’est un homme qui cherche à ourdir des complots et qui est lui-même perturbé par le complot de la vie.  
Sceneario.com : A-t-il été difficile pour vous de vous approprier le personnage ?
François Boucq : Non, c’est comme faire une histoire avec un acteur, il a sa physionomie, on prend le personnage avec ses codes vestimentaires, sa morphologie, sa psychologie, on le fait jouer [...]

Lire la suite ›