FABLES #4 Le dernier bastion

voir la série FABLES
Dessinateurs :





Scénariste :


Coloristes :



Éditions :

PANINI

Collection :

100 % VERTIGO

Genre :

Action

Fantastique

Sortie :
ISBN : 9782809401349

Résumé de l'album Le dernier bastion

(Fables : The last Castle + Fables 19 à 21)

Il y a bien longtemps, lorsqu'il ne restait qu'un dernier château, rescapé de l'invasion de l'empereur, vaillamment défendu par le colonel Peau d'ours et ses hommes (parmi lesquels, entre autre, on retrouve Robin des bois par exemple). A ce moment-là, le colonel était assisté par Blue qui lui servait d'aide de camps. Alors que les troupes de démons de l'empereur s'approchaient apparut soudain le petit chaperon rouge poursuivie par quelques cavaliers démoniaques, elle prie très vite refuge auprès du colonel et commença une idylle avec Blue...

Des années après, Blue se souvient encore de cette histoire et de sa triste conclusion. Cependant, le petit chaperon rouge réapparait à Fableville, alors que surgissent par ci par là d'étranges automates en bois, ils sont envoyés par l'empereur et somment les Fables de se rendre, sinon ça sera la guerre...

Par Fredgri, le NC

Notre avis sur l'album Le dernier bastion

Un album peut-être moins épais que le précédent mais réellement très surprenant, surtout dans ce qu'il révèle sur les personnages, leur secret, Willingham détourne avec un plaisir évident tous les personnages dont nous nous régalions enfant, c'est un vrai délice de lecture. Bon, par contre, évidemment, Willingham rajoute une dimension très adulte à tout ça, on n'est plus dans un conte naïf mais bel et bien dans une réalité certes fantasmée mais radicalement plus mature et sombre, le petit chaperon rouge n'est plus cette gamine qui sautillait dans la forêt, le panier dégoulinant de beurre, ici, elle devient une jeune fille meurtrie par la violence de la guerre et par ses années de captivité, le prince charmant n'est plus qu'un gigolo éprit de richesse, arriviste au dernier degrés. Le scénario continue d'être très habile et original, nous amenant chaque fois vers de territoires inattendus. La force de Willingham c'est aussi de savoir jouer à la fois avec le "présent" en nous racontant les "nouvelles" aventures de ces personnages, mais aussi de revenir régulièrement en arrière pour nous donner sa nouvelle version. C'est réellement incroyable.

Ici commencent donc les vraies hostilités entre Fableville et le Homeland (le monde d'origine des Fables)

La série à ne pas louper.

Par , le

Les albums de la série FABLES