EXO #2/3 Moon strike

voir la série EXO
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

LES HUMANOÏDES ASSOCIES

Genre :

Science Fiction

Sortie :
ISBN : 9782731628630

Résumé de l'album Moon strike

A la suite de la chute d’un objet non identifié sur la Terre, l’astrophysicien John Koenig et sa fille ont été kidnappés par quatre inquiétants personnages contrôlés chacun par une entité extraterrestre. Faisant pression sur le scientifique, l’un d’eux le pousse à l’accompagner jusqu’à son bureau de la Nasa. C’est lors du trajet que John Koenig découvre l’objectif des entités qui sonne comme un ultimatum. Perturbé par cette révélation, l’astrophysicien provoque un accident dans le parking souterrain de la Nasa. L’entité parvient à s’extraire de la voiture et à s’enfuir à l’extérieur mais meurt peu de temps après. Après avoir repris connaissance à l’hôpital, John Koenig est approché par le Commandant Kaminsky de l’Air Force qui lui propose, eu égard à ses dernières péripéties, sa collaboration pour la sureté du territoire.

Pendant ce temps, les militaires envoyés sur la Lune à la recherche de l’endroit d’où a été tiré l’objet non identifié, progressent dans leur mission au détriment de la perte de plusieurs hommes. Ayant repéré un engin extraterrestre, ils décident de le détruire et par la suite, tentent de remonter ses empreintes. Ce faisant, ils atteignent la face cachée du satellite. Dépourvus de communication, ils s’enfoncent vers l’inconnu sans savoir qu’un autre engin les épie.

Par Phibes, le 16/09/2016

Notre avis sur l'album Moon strike

Fort d’un premier volet particulièrement addictif qui nous immergeait dans des ambiances d’intrusion extraterrestre, Jerry Frissen et Philippe Scoffoni reviennent après une attente de 5 mois seulement pour délivrer la suite des péripéties vécues en parallèle par l’astrophysicien John Koenig et le lieutenant Aguilar des Marines.

On retrouve donc les deux personnages, dans leurs pérégrinations propres distantes de plus de 380 000 km. Le premier est désormais au contact d’une entité qui, l’on concèdera, a un but très précis et qui va à l’encontre des aspirations de l’astrophysicien. Le second est en mission (baptisée Moon strike) sur la Lune à faire la chasse aux indices pour prendre contact avec l’entité extraterrestre qui a tiré sur la Terre.

Dans un alternat impeccable et des transitions visiblement rapides pour donner une certaine dynamique à l’intrigue, à la faveur d’un travail sur les dialogues on ne peut plus clair, le récit se déroule sans aucune difficulté en entretenant une action et un suspense on ne peut plus haletants. Nombreux sont les temps forts et les rebondissements qui accompagnent les tranches de vie par lesquelles une certaine vérité commence à émerger au sujet des extraterrestres. Evidemment, tout n’est pas dit, Jerry Frissen se gardant bien de tout dévoiler à ses lecteurs et de faire avancer son histoire juste ce qu’il faut pour conserver un état d’inquiétude et questionnement permanent.

Il va de soi que Philippe Scoffoni continue à produire un dessin qui se veut d’une grande qualité et qui, via son côté réaliste et son évocation riche en détails, donne beaucoup d’intérêt à cette aventure. L’action est au rendez-vous, restituée par une maîtrise du mouvement remarquable. Idem pour la gestion des personnages dont la représentativité et l’expressivité se veulent des plus convaincantes. Enfin, les paysages lunaires définis dans une semi-obscurité savamment dosée sont réellement impressionnants.

Un deuxième et avant-dernier épisode captivant qui donne un intérêt certain à cette saga. A découvrir urgemment !

Par , le

Les albums de la série EXO

Nos interviews liées

Interview de Jerry Frissen à l'occasion de la sortie de Lucha Libre N°9

Pouvez-nous raconter l’origine de Lucha Libre ? Jerry Frissen : Il y a plus ou moins cinq ans, je travaillais aux HUMANOS à Los Angeles comme graphic designer. Je m’occupais de METAL HURLANT et j’ai vu passer trois pages de Bill. Je suis tombé sur le cul parce que le dessin était fantastique et que le personnage principal était un catcheur. J’ai vu comme un signe que quelqu’un d’autre que moi soit intéressé par le catch mexicain dans le monde de la BD et j’ai proposé à Bill de faire une histoire courte pour METAL. On a fait les douze premières pages des LUCHADORES FIVE, et comme on s’est bien entendu, on a décidé de continuer. Bill m’a présenté Gobi et Fabien et on a décidé de faire des séries parallèles et de créer ainsi un univers plutôt qu’une « simple » série. C’est devenu LUCHA LIBRE. Lucha libre est un joyeux foutoir qui regroupe tout un tas de références [...]

Lire la suite ›