ETOILÉ #1 Hors-d'oeuvre

voir la série ETOILÉ
Dessinateur :


Scénaristes :



Coloriste :


Éditions :

DUPUIS

Genre :

Cuisine

Drame

Sortie :
ISBN : 9782800174556

Résumé de l'album Hors-d'oeuvre

Après une jeunesse difficiles et des ennuis avec la justice, Samuel Lejeune pense prendre sa revanche sur la vie en atteignant la finale de l’émission culinaire « The ultimate Cook ». Mais il perd et retombe dans l’ombre alors que son concurrent atteint le soleil médiatique.

Cinq ans plus tard, tandis qu’il galère et rêve toujours d’ouvrir son restaurant, il rencontre la fille d’un célèbre chef qui lutte contre une maladie incurable.

Par Legoffe, le 12/03/2018

Notre avis sur l'album Hors-d'oeuvre

Le succès des émission télévisées dédiées à la cuisine ont inspiré aux auteurs ce drame. Il met en scène un homme doué pour l’art culinaire et une jeune femme qui veut redonner ses étoiles perdues au restaurant de son père mourant.

Ce couple, dans la vie comme au travail, va être transcendé par l’ambition. Mais le monde des grands chefs est impitoyable. Ses exigences vont bien au delà de l’assiette et du service. L’argent, les critiques, le (show)business… le tourbillon peut vous emporter à tout moment comme le montre en partie cet album qui tend vers le thriller.

L’idée de départ est intéressante et l’histoire se suit sans déplaisir.

Pour autant, je dois avouer que la sauce ne prend pas totalement. Le scénario souffre parfois d’une absence de transitions entre les séquences, ce qui nuit à la fluidité de la lecture.

Plus gênant, le récit prend rapidement de la vitesse et raconte l’histoire d’amour et la création du restaurant sans vraiment prendre le temps nécessaire à apprécier les acteurs et le contexte dans lequel ils surnagent.
Les personnages ont ainsi des profils intéressants qui mériteraient davantage d’attention. Il est dommage de ne pas exploiter mieux que cela de bons ingrédients, comme s’ils étaient avalés sans que l’on prenne la peine de les savourer.

Luc Brahy relève un peu l’ensemble par un découpage efficace et des dessins très agréables. Les planches auraient toutefois encore gagné un peu d’âme avec plus de détails et une mise en couleurs moins artificielle.

La mise en bouche est donc mi-figue mi-raisin. Le second tome sera donc très important car il aura la délicate mission de donner de l’envergure à ce menu qui laisse, pour l’heure, le lecteur un peu sur sa faim.

Par , le

Les albums de la série ETOILÉ

Nos interviews liées

Interview de Luc Brahy

Sceneario.com : Bonjour Luc. Avant toute chose, peux tu te présenter et nous conter ton parcours avant d’arrivée dans le monde la bande dessinée ?
Luc Brahy : J’ai eu plusieurs trajectoires dans mon parcours… on va dire que j’ai eu mon premier album de BD entre les mains a deux ans et demi (c’etait Tintin au Tibet et je l’ai dechiré)… je me sens en dette envers la BD depuis ce temps là.
Sceneario.com : Ta carrière débute avec Zoltan, je crois bien. Puis, tu te lances dans la série Imago Mundi. Quels souvenirs gardes-tu de cette période ?
Luc Brahy : Mon tout premier album était NEW YORK DRINK, une auto edition dans un style proche de MUNOZ ET SAMPAYO… c’est du collector, ca. Puis oui, ZOLTAN avec dejà Frank Giroud, suivi d’Imago mundi, de Climax et de tout le reste… [...]

Lire la suite ›