Eté indien pour la mini

Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

PAQUET

Genre :

Aventure

Sortie :
ISBN : 9782888904229

Résumé de l'album Eté indien pour la mini

Au cœur du Rawajanbi, une province de l'Inde, le professeur Tumulus vient de monter une expédition archéologique. Son assistant, Castagnole, vient de découvrir, dans un temple, un fabuleux trésor. Cette découverte provoque toutes les envies et Castagnole, pressé par le temps, et menacé, grave vite fait la carte, qui devrait mener à l'or, sur le capot de la mini du professeur Tumulus. Ce dernier réussit à fuir et à revenir en France.
Deux ans plus tard, la mini se retrouve dans le garage Purna pour y être mise en vente à la fille du proprio. Mais Castagnole est bien décidé à remettre la main sur la carte pour retrouver le trésor... L'aventure peut alors commencer...

Par Fredgri, le 10/10/2011

Notre avis sur l'album Eté indien pour la mini

Je viens de finir cet album et franchement je suis très agréablement surpris. Non seulement le scénario très enlevé est très bien mené (peut-être que le début est vite amené, quitte à bâcler un peu la caractérisation des perso), mais, ensuite, le dessin, en référence directe à Hergé et la ligne claire, est tout simplement excellent.

Bien sur, c'est très référencé, ça a le gout et la couleur de Hergé, néanmoins c'est du très bon boulot aussi. Régric rend non seulement hommage à toute cette culture ligne claire, mais il le fait avec beaucoup de virtuosité et avec un sens du détail bluffant. Évidemment, on peut toujours se dire qu'en contre partie, la personnalité de l'artiste s'efface derrière celles des sources, que du coup ça manque un petit peu de "tripes", mais je pense que c'est très assumé aussi.
Ainsi, on retrouve ce sens de l'aventure, ces situations qui mêlent gag, courses poursuite et scénario ultra rythmé. J'ai lu d'une traite ce très sympathique album et finalement j'ai bien envie de fouiller un peu plus dans la carrière de cet artiste (qui a repris la série de J. Martin, Lefranc).

La "Mini" du titre n'est qu'un petit prétexte, car en fait, à part servir de véhicule pour les héros et à part le plan qui lui est gravé sur le capot, jamais on n'entre vraiment dans un côté technique. Et j'ai particulièrement apprécié ce point. En fin de compte, les albums que j'ai lu dans la collection "Calandre" de Paquet restent super accessibles, même à ceux qui, comme moi, ne s'intéressent pas aux voitures, c'est dire. Ainsi, ici, la belle mini rouge qui traine ses roues sur tout les chemins qui parcourent cette BD, nous permet surtout d'admirer sa ligne, sa forme essentielle et c'est bien le principal.

Un album qui revient donc sur une certaine BD plus collégiale, moins prise de tête. Il s'agit d'un one-shot, espérons juste que cela aura donné des envies à Régric pour retrouver ses personnages dans une éventuelle suite !

Par , le