Les Esclaves oubliés de Tromelin. Edition spéciale

Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

DUPUIS

Collection :

Aire Libre

Genre :

Aventure

Drame

Historique

Récit de voyage

Sortie :
ISBN : 9791034738311

Résumé de l'album Les Esclaves oubliés de Tromelin. Edition spéciale

 
Ignorant l'ordre donné par le gouverneur de l'île de France (l'actuelle île Maurice), le commandant Jean Lafargue va faire monter à bord de son bateau appelé l'Utile, en plus de sa cargaison officielle, des esclaves. Afin d'éviter tout risque de contrôle entre son port de départ et Madagascar où il doit débarquer, le bateau va suivre un autre itinéraire que celui qu'il aurait dû emprunter. Par malheur, l'Utile, dont c'était le tout premier voyage, va aller se briser sur un récif de corail bordant un minuscule îlot de l'océan indien connu à cette époque sous le nom de l'île de sable. C'était le 31 juillet 1761.

Le naufrage fera des dizaines de morts parmi les blancs et les esclaves noirs. Les survivants, des deux communautés également, vont se retrouver sur un territoire inhospitalier et battu par les vents ne mesurant qu'un kilomètre carré avec, autour, l'océan à perte du vue. Les matériaux de l'Utile seront réutilisés pour la construction d'un nouveau bateau qui emportera avec lui les blancs mais laissera sur place les esclaves noirs avec pour seul espoir la promesse qu'on viendrait les rechercher.

Ce n'est que quinze ans après le naufrage, au bout de la quatrième tentative, qu'une poignée de survivants sera récupérée...
 

Par Sylvestre, le 15/05/2019

Notre avis sur l'album Les Esclaves oubliés de Tromelin. Edition spéciale

 
La première fois que j'ai entendu parler de cette histoire, c'était lorsque Emmanuel Lepage l'avait évoquée dans son superbe Voyage aux îles de la désolation. Suite à cela, je m'étais rué sur Les naufragés de l'île de Tromelin, un livre écrit par Irène Frain et publié aux éditions Michel Lafon. Cette lecture m'avait bouleversé et je suis depuis resté marqué par cette époustouflante et dramatique aventure. Comme quoi... la réalité peut parfois être beaucoup plus impressionnante que des fictions qui "en rajoutent" !

Aussi, quand cette bande dessinée Les esclaves oubliés de Tromelin est parue, en 2015, dans la collection Aire Libre des éditions Dupuis, je comptai parmi les lecteurs les plus enthousiastes et je fus réellement conquis par l'ouvrage ! L'auteur Sylvain Savoia y racontait non seulement la terrible mésaventure vécue par ces fameux esclaves qui étaient 160 au départ mais ne furent que 8 à survivre après avoir été abandonnés 15 ans sur un îlot désertique et inhospitalier, mais il proposait en plus un carnet de voyage relatant l'expédition archéologique qu'il avait accompagnée en 2008 sur les lieux du naufrage : l'îlot Tromelin, une paillette perdue au milieu de l'océan indien. L'intérêt était donc double puisque cette fameuse histoire qui m'avait passionné et me sidère encore était racontée avec deux approches différentes.

En 2019, à l'occasion de la tenue d'une exposition consacrée aux naufragés de Tromelin au Musée de l'Homme, à Paris, du 13 février au 3 juin 2019, cette bande dessinée Les esclaves oubliés de Tromelin a fait l'objet de cette très belle réédition avec première de couverture sans texte, avec une jaquette en papier proposant un visuel exclusif et avec un cahier supplémentaire de 8 pages en fin d'ouvrage sur l'histoire de l'esclavage s'ajoutant au cahier documentaire qui augmentait déjà les planches de l'édition originale de la BD. Cette réédition de 2019 est estampillée "Tirage unique" : la mention est certes un peu tape-à-l'oeil, mais elle n'est pas usurpée si cette version spéciale "Exposition au Musée de l'Homme" n'est effectivement jamais rééditée... Qui vivra verra (comme on disait sur l'île de sable !)

Caractéristiques techniques mises à part, revenons-en au plus important : la bande dessinée et le sujet qu'elle explore : une histoire vraie recomposée morceau par morceau à partir de vieilles archives retrouvées et de fouilles archéologiques menées... Une histoire que de nos jours on maîtrise de mieux en mieux et que les conteurs comme Sylvain Savoia peuvent dès lors nous livrer en mettant en oeuvre leur grand talent.
 

Par , le

Nos interviews liées

Interview de Sylvain Savoia

- Sceneario.com : Hello Sylvain et bienvenue sur Sceneario.com !! C’est un plaisir de recueillir pour la première fois tes propos, à l’occasion de la sortie du tome 2 de « Marzi » à paraître en avril 2006 chez Dupuis, en collaboration avec Marzena Sowa. Je te laisse te présenter, toi et ton parcours, tu le feras certainement beaucoup mieux que moi. (Rires) 

Sylvain Savoia : D’accord, mais je ne suis pas sûr de rester très objectif…Alors voilà, pour faire simple, je suis l’auteur de onze albums en tant que dessinateur (et parfois co-scénariste) depuis 1993. Avec un western un peu décalé : « Reflets perdus », cinq albums de science-fiction : « Nomad », trois albums de polar européen : « Al’Togo » et deux albums de chroniques sociales (comment appeler ça ??) avec « Marzi ». 

J’ai aussi participé à un « chroniques de Sillage » avec mes frères d’armes de l’atelier 510TTC dont j’ai fait partie depuis la création jusqu’à il y a deux ans environ et puis des trucs ici et là [...]

Lire la suite ›