Errance en Mer Rouge

Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

CASTERMAN

Genre :

Aventure

Sortie :
ISBN : 9782203075856

Résumé de l'album Errance en Mer Rouge

 
Quand Anna est morte, Tom n’a plus eu goût à rien. Et comme survivre à celle qu’il avait aimée était très dur, Tom a voulu "changer de décor", a demandé une mutation et "obtenu" Djibouti.

Enseigner là-bas était bien différent de ce qu’il avait connu en France, et se retrouver dans un univers totalement nouveau l’aidait sans doute à apaiser son chagrin en lui faisant perdre ses repères, et donc oublier son passé. Mais ce qui, plus que tout cela, l’a radicalement coupé de son quotidien, aussi exotique fut-il, c’est sa rencontre avec Fred : un "naufragé" blanc (avec qui il partage sa passion pour les récits de voyages) doublé d’un baroudeur limite inconscient qui lui a proposé de goûter à une aventure dont Tom n’aurait jamais soupçonné qu’elle puisse autant le faire changer de regard sur lui-même : une virée en bateau vers le Yémen dans le cadre d’un trafic tout sauf légal et qui allait le mettre face à face avec ces pirates sans scrupules qui font des mers du secteur des zones parmi les plus dangereuses à fréquenter sur la planète...
 

Par Sbuoro, le 01/04/2014

Notre avis sur l'album Errance en Mer Rouge

 
Premier coup d’œil, et première bonne impression : Errance en Mer Rouge est un très beau et gros livre de bandes dessinées qui vous fera sans doute penser, par leur format et par l’invitation au voyage qu’ils sont, les excellents Emmanuel Lepage (sur les TAAF et sur Tchernobyl) aux éditions Futuropolis. De quoi attirer le chaland et le faire fantasmer sur la qualité du contenu ! Ce qui sera chose faite lors de la découverte de cette histoire puisque en effet, l’effet n’est pas que d’annonce, l’enveloppe n’est pas que promesse : Errance en Mer Rouge est bel et bien un superbe récit : une fiction dopée à l’expérience du vécu.

Tom nous est présenté, son chagrin nous est expliqué et son départ a lieu. Très vite, il rencontre Fred, un homme qui n’a pas grand-chose pour plaire et dont on se méfierait... Mais de suite, le courant passe entre ce Fred et notre Tom qui doit avoir vu en lui une bouée à laquelle s’accrocher dans cet univers djiboutien dans lequel il était venu pour se noyer. Sauf que la bouée Fred va emmener Tom au-delà des "limites de la baignade autorisée" : vers l’aventure avec un grand A. Celle pour laquelle on dit "banco" lorsqu’on n’attend plus rien de la vie, mais celle qui va se révéler être un électrochoc pour notre héros qui va ainsi se rendre compte, relativiser, voir la vie autrement, la vivre pleinement quitte à y brûler les ailes.

Cette histoire d’amitié entre Fred et Tom est belle autant qu’elle est furtive et superficielle, mais le cadre dans lequel elle a lieu lui donne une toute autre dimension. Dans Errance en Mer Rouge, l’auteur Joël Alessandra peut en effet laisser éclater tout son talent "en grand format". Ses fans, qui ont aimé (entre autres !) ses carnets rapportés du massif tchadien de l’Ennedi ou son adaptation du Périple de Baldassare verront là l’occasion de s’emplir une fois encore des chaudes couleurs que l’artiste maîtrise avec style ainsi que de son talent pour raconter et mettre en page ses histoires ; entre BD, roman et carnet de notes de voyage ! Le résultat est splendide : on est pris dans l’aventure en même temps qu’on profite de ce séjour touristique hors normes.

Bravo !
 

Par , le