Entretiens avec Joann Sfar

Dessinateur :


Scénaristes :



Coloristes :




Éditions :

LES IMPRESSIONS NOUVELLES

Genre :

Interview

Sortie :
ISBN : 9782874491580

Résumé de l'album Entretiens avec Joann Sfar

 
Sur une période de plus d’un an, Thierry Groensteen et Joann Sfar se sont rencontrés longuement plusieurs fois. De leurs entretiens sont nées les 260 pages de questions-réponses qui font cet ouvrage et qui nous permettent de mieux connaître Joann Sfar en le découvrant raconté par lui-même.
 

Par Sylvestre, le 01/01/2013

Notre avis sur l'album Entretiens avec Joann Sfar

 
Thierry Groensteen, auteur de nombreux livres relatifs à la bande dessinée, a choisi pour ces entretiens la formule qu’avait adoptée Numa Sadoul lorsque celui-ci avait interviewé Hergé dans Tintin et Moi : en amenant l’auteur interrogé à se livrer au-delà du strict objectif des questions posées. Ces dernières se succèdent de manière assez classiquement thématique, dans des chapitres tournant tout à tour autour de sa personne ou autour de son œuvre, et des planches extraites de ses albums viennent compléter le tout en illustrant certains de ses propos. Même si certaines questions se répètent ou nous font à l’occasion passer du coq à l’âne, cette lecture se révèle bien intéressante ; comme toutes celles, d’ailleurs, qui donnent la parole à un auteur et qui permettent de mieux comprendre sa manière de faire ou le regard qu’il porte sur son art, sur la vie, sur les gens, sur les choses, etc, etc...

Cela dit, une chose est sûre, c’est que si les fans et les copains de Joann Sfar seront ravis de cette nouvelle lumière braquée sur lui et enchantés par cette belle tribune qui lui est offerte, ceux qui le trouvaient antipathique ou mauvais en dessin auront peu de chance de changer de point de vue... Car pendant près de 260 pages, on "écoute" Joann Sfar se (la) raconter, et mon Dieu, que c’est agaçant de le voir aduler ceux qui partagent avec lui son atelier en disant que c’est la chance de sa vie quand il co-signe une réalisation avec l’un d’entre eux ! Que c’est agaçant aussi de le lire dire qu’il n’y a que ce que lui, ses potes et ses modèles font qui vaut le coup et que tout le reste ne mérite pas qu’on s’y intéresse. Lui qui n’a peut-être eu finalement que la chance d’intégrer au bon moment un groupe d’artistes ayant su se faire remarquer et imposer un courant original ! (Mais bon, maintenant, on y est : n’importe quel crobar de Sfar, c’est de l’or, alors que le même style signé par quelqu’un d’autre, ce serait de la merde car du pompé...)

M’enfin... On ne pourra pas enlever à Joann Sfar qu’il a su donner de son temps pour son œuvre et qu’il a su gérer son succès (les éditeurs, eux, mesurent ça en pognon). On ne pourra pas non plus lui enlever qu’il a fait aussi de très bonnes choses. Et peut-être même qu’il aura eu un orgasme quand ce bel ouvrage est paru, ces Entretiens avec Joann Sfar étant un livre allant dans le sens de son entrée au panthéon des auteurs de BD dont il est de bon ton d’analyser l’œuvre dans des tas d’essais et de bouquins construisant une "œuvre sur l’œuvre" tout en consentant bien entendu aux élus concernés un peu de mystère afin qu’ils puissent rester d’inépuisables sujets de dissertation... Et donc de produits à vendre.
 

Par , le