ENOLA ET LES ANIMAUX EXTRAORDINAIRES #2 La licorne qui dépassait les limites

voir la série ENOLA ET LES ANIMAUX EXTRAORDINAIRES
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

Les Editions de la gouttière

Genre :

Fantastique

Jeunesse

Sortie :
ISBN : 9781092111286

Résumé de l'album La licorne qui dépassait les limites

Depuis des lustres les villageois ont signé un pacte avec les licornes du coin pour que chacun ne dépasse pas les limites de leur territoire respectif. Malgré tout, un jour, lorsqu'une licorne en colère semble attaquer un groupe d'adolescents, la trêve a tout l'air d'être rompue, d'autant qu'en même temps la magie de la forêt s'atténue étrangement... Les villageois voient dans cette "attaque" une déclaration de guerre et ils entreprennent de répliquer...
La jeune Sylvia décide néanmoins de demander l'aide d'Enola, afin d'éclaircir la situation, découvrir pourquoi les licornes agissent ainsi et ainsi éviter que la situation ne dégénère...

Par Fredgri, le 23/02/2016

Notre avis sur l'album La licorne qui dépassait les limites

Nous retrouvons Elona, jeune vétérinaire pour créatures fantastiques, dans une histoire ou elle doit résoudre un épineux problème de licornes en colère.
Le scénario est particulièrement prenant et très bien rythmé. L'histoire mélange très habilement une ambiance de contes, avec des êtres magiques, et des éléments propre au polar, une enquête, des indices, des faux coupables. C'est réellement très intrigant.
Comme pour le premier volume, l'idée est très simple et mise à fond sur le phénomène d'identification avec son jeune lectorat. L'héroïne est très curieuse, elle ne saute pas sur toutes les évidences et pense avant tout au bien être des animaux. elle est pleine d’énergie et ne lésine sur rien pour élucider cette histoire.
A nouveau, le scénario axe toute sa dynamique sur un rythme très léger et frais, avec beaucoup d'échange entre les protagonistes, des rencontres et une vraie générosité qui transcende le récit.

Il faut dire que le graphisme est lui aussi très sympathique. C'est beau et agréable, le choix des couleurs pastel y est pour beaucoup aussi. Du très bon boulot !

Mais, comme pour le volume précédent, je trouve que l'univers d'Enola reste encore trop ébauché. On aimerait en savoir plus, voir l'ado dans son quotidien, mieux la connaître... Le scénariste ne développe pas assez ce background pour l'instant. On verra par la suite.

En attendant, je vous conseille vivement cette lecture !

Par , le

Les albums de la série ENOLA ET LES ANIMAUX EXTRAORDINAIRES

Nos interviews liées

Les Carnets de Cerise

Sceneario.com : Aurélie Neyret, Joris Chamblain, bienvenue sur Sceneario.com pour nous parler de votre BD, prix 2012 des Rédacteurs de Sceneario.com, Les Carnets de Cerise (Editions Soleil, Collection Métamorphose). Pour commencer, pourriez-vous nous parler du parcours qui vous a conduits au milieu de la BD?
Joris CHAMBLAIN: Je suis tombé dedans quand j’étais petit car mes parents en lisaient énormément. Mickey parade, Léonard, Gaston…tout cela a bercé mon enfance et comme tous les mômes, je dessinais déjà mes propres bds. Ado, j’ai fréquenté un atelier bd près de chez moi, puis j’ai intégré un fanzine où j’ai dessiné pendant 6 ans les aventures de Super Kochon ! Mais très vite, j’ai pris plus de plaisir à écrire des histoires pour les autres membres de l’équipe qu’à galérer ses mes planches…J’ai laissé tomber le dessin en 2008 pour me lancer corps et âme dans l’écriture [...]

Lire la suite ›