Premieres enquêtes

Dessinateur :


Scénaristes :



Éditions :

Robinson

Genre :

Autobiographie

Drame

Polar

Policier

Sortie :
ISBN : 9782017076353

Résumé de l'album Premieres enquêtes

Un matin pas comme les autres, en banlieue parisienne, Sachat Vernet débute dans son nouveau poste, à la tête de la brigade territoriale de la protection de la famille. Le ton est donné, dès le premier dossier sur son bureau: une nourrice accusée de mauvais traitements sur les enfants qu'elle garde... Puis un deuxième dossier, tout aussi terrible, avec une mère qui vient d'accoucher, mais dont l'enfant est introuvable...

Par Aub, le 28/09/2021

Notre avis sur l'album Premieres enquêtes

J'ai été happé par les 4 enquêtes racontées par Agnès NAUDIN, pour plusieurs raisons. Tout d'abord, parce qu'en plongeant dans cet album, dès les premières cases, nous sommes séduit par cette capitaine de Police qui joue un rôle de mère comme n'importe quelle mère. C'est vrai que notre monde actuel peut parfois nous faire oublier que ces policiers qui nous protègent sont aussi et avant tout des parents, des personnes comme nous. Sacha est décrite avec beaucoup d'humanité et sa présence au coté de son enfant la rend immédiatement très attachante. Ensuite, parce que le premier dossier qui tombe sur son bureau est d'une simplicité indéniable, tout en étant d'une dureté insoutenable. Très vite, on sert les poings, on est dérangé par ces histoires. L'objectif est réussi, toucher notre corde sensible sans pour autant nous apitoyer.

Cette plongée dans le monde de la police, et plus particulièrement à la brigade des mineurs, donne froid dans le dos. On a du mal à imaginer que ces histoires sont vraies et pourtant. C'est là toute la force de cet album, Agnès NAUDIN, Sacha dans l'ouvrage, nous livre des enquêtes qu'elle a suivi, avec un fil rouge sur un homme que l'on voit jouer au ping pong avec des enfants. Ce fil rouge est bien présent tout en étant discret. On sent bien que cet homme n'est pas normal, et que la suite des évènements va nous plonger dans l'horreur. 
Le talent de cette scénariste, c'est de nous raconter simplement, tout en étant précise, ces enquêtes. Les pages se suivent et s'avalent à vitesse grand V.

Les illustrations de Eric NOSAL collent à la perfection aux histoires. L'utilisation de la couleur bleue comme couleur unique, est d'une très grande réussite, rendant ainsi les histoires froides. Cela accentue d'autant plus les lieux et les personnages, tout comme les histoires.

Sur fond d'enquête de Police, il y a une grande part de dénonciation d'un système. L'histoire de la nourrice en est l'exemple parfait. On peut donc lire l'album à plusieurs niveaux, celui des enquêtes et celui d'un système qui semble ne plus correspondre à notre civilisation.

Je dois cependant bien dire, que le plus grand des regrets que j'ai eu, après cette lecture, c'est qu'il contient trop peu de pages. Chaque enquête mériterait à mon avis un approfondissement et un déploiement beaucoup plus important. Mais, Agnès Naudin nous explique que volontairement chauque enquête est courte afin de ne pas entrer dans le voyeurisme. En tout cas, j'ai hâte de découvrir les tomes suivants et j'èspère que cette série rencontrera le public et le succès qu'elle mérite.

Par , le

Nos interviews liées

ENFANCES PERDUES: premières enquêtes

Sceneario.com: Agnès Naudin, merci de prendre du temps avec nous pour nous parler de votre roman Graphique, "Enfances Perdues, Premières enquetes", que nous avons particulièrement apprécié. Avec un seul regret... l'album est trop court.
Agnès Naudin:
Mais c'est normal, c'est le premier tome. Au départ de ce scénario j'avais écrit juste 14 pages, mais écrit comme un roman, et du coup il y avait trop d'enquêtes, le file rouge prenait à lui seul tout un bouquin. L'Editeur m'a alors dit que nous allions travailler sur le découpage en prenant les trois premières histoires, avec le fil rouge. On lance l'ensemble et on fera la suite après, sinon cela aurait fait un roman graphique énorme.

Sceneario.com: En combien de tomes imaginez-vous la série?
Agnès Naudin:
On verra au file de l'eau. Le file rouge, je peux le faire tenir très longtemps car l'enquête a été très longue [...]

Lire la suite ›

Entretien avec Jean-Claude Bartoll

Sceneario.com : Bonjour Jean-Claude. L’une de tes actualités à venir est la sortie de ta nouvelle série Mossad Opérations Spéciales dans une nouvelle collection chez Jungle. Mais avant de nous en parler, peux tu te présenter à nos lecteurs ? Nous conter ton parcours ?
Jean-Claude Bartoll : Avec plaisir. Je dirais que je me définis comme un « scénariste d'investigation ». En effet, j'ai une double formation juridique et journalistique. Pendant des années j'ai été « grand reporter » TV pour des agences de presse internationales et j'ai sillonné notre planète avec une caméra sur l'épaule. J'ai ensuite réalisé des documentaires et des séries de dessins animés pour France 3, Disney Channel et la RAI. C'est à cette occasion que j'ai commencé à mélanger la « fiction » et la « réalité » puis je suis entré en contact avec Dargaud et c'est ainsi qu'est née ma première série de bandes dessinées « Insiders » qui m'a permis de m'épanouir en mélangeant mes expériences passées et un goût prononcé pour la géopolitique…
Sceneario [...]

Lire la suite ›