Dessinateur :


Scénariste :


Éditions :

KAZE

Genre :

Fantastique

Manga

Polar

Shonen

Sortie :
ISBN : 9782849659205

Résumé de l'album Tome 3

Elm et Ashuhit débarquent à Londres. Ils ont rendez-vous avec un influent inspecteur des comptes royaux qui leur demande leur aide dans une affaire des plus sombres. Il s’agit des meurtres de… Jack l’Eventreur ! Si celui-ci semble avoir disparu de la circulation, la Reine et ses services tentent toujours de découvrir l’identité de celui qui a, un moment donné, terrifié l’Angleterre.
Pour parvenir à leurs fins, la police a utilisé des moyens novateurs. En se basant sur la technologie des Frankenstein, ils ont tenté de ressusciter cinq des prostituées massacrées par le tueur en série afin de les faire témoigner ! Mais le premier essai a débouché sur un drame. L’homme chargé de l’opération a été tué par la créature ressuscitée et la fameuse Mary Jean Kelly s’est échappée. Elle doit errer dans Londres et c’est devant ce constat d’échec que la police s’est décidée à faire intervenir Polar Root afin de retrouver ce nouveau Frankenstein.

Par Legoffe, le 25/10/2010

Notre avis sur l'album Tome 3

Encore une histoire de Jack l’Eventreur, me suis-je dit en ouvrant ce livre. Les Japonais, décidément, sont fascinés par ce tueur en série pour en parler si régulièrement dans la production des mangas. Le dernier Black Butler (éd. Kana) y faisait déjà allusion. Bien sûr, les auteurs nippons ne sont pas les seuls à exploiter le filon. Le décevant Wounded (éd. Bamboo) en faisait autant.

Concernant Embalming, toutefois, la voie choisie est originale et j’ai rapidement été rassuré. L’auteur, en effet, s’est approprié ce terrible fait divers pour exploiter de façon inattendue son thème des Frankenstein. Il imagine ainsi la police ressuscitant des victimes de crimes pour élucider les meurtres. Il fallait y penser ! Du coup, on suit avec intérêt l’intrigue menée dans ce décor victorien, bien retranscrit d’ailleurs. Les dessins sont fins, précis et efficaces et servent parfaitement le récit.
Rien de surprenant toutefois à tout cela quand on sait que le mangaka n’est autre que l’auteur de Kenshin le Vagabond, une référence. Son talent n’est donc pas à démontrer même si, je dois l’admettre, je m’attendais forcément à une série de meilleure qualité vu les références de Nobuhiro Watsuki. La faute, sans doute, à des personnages qui restent encore à approfondir et à quelques pans d’intrigue qui méritaient meilleure tournure, notamment sur la fin du tome.
Un manga fantastique très honnête donc, mais qui demande encore à progresser.

Par , le

Les albums de la série EMBALMING