ELRIC #1 Le trône de rubis

voir la série ELRIC
Dessinateurs :



Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

GLENAT

Genre :

Adaptation

Aventure

Fantastique

Heroic Fantasy

Sortie :
ISBN : 9782723487047

Résumé de l'album Le trône de rubis

Elric est l'Empereur de Melniboné, l'ïle aux dragons. Une cité forte, imprenable, redoutée qui s'est forgée depuis des millénaires. On dit que la puissance des habitants viendraient des dieux eux mêmes. Mais Elric, l'Empereur albinos est malade. il souffre d'une maladie qui l'oblige, lorsqu'il s'affaiblit, à faire appel à Cymoril. Elle use de drogues et de magie pour le soigner. Le cousin d'Elric, Yirkoon, éprouve le besoin de redonner sa gloire à Melniboné et en lui donnant une nouvelle période de règne de terreur face aux autres civilisations.
Ce jour là, on apprend que l'île va être attaquée par des guerriers sanguinaires venus de la mer. Yirkoon propose d'attaquer de suite. Il arrive à convaincre Elric de mener l'attaque. La bataille fait rage et l’Empereur albinos fait appel à une force venue d'ailleurs pour exterminer les ennemis ayant pris la fuite. Malheureusement, il en reste un qui arrive à jeter Elric à la mer. Ce dernier a du mal à rester à la surface du fait de son armure imposante. Yirkoon qui assiste à la scène, ne l'aide pas et voit ainsi le moyen de prendre sa place. Elric disparait au fond des eaux.
Son cousin n'a plus qu'a annoncer la mort de l'Empereur et à s'installer à sa place sur le trône de Rubis...

 

Par Berthold, le 22/04/2013

Notre avis sur l'album Le trône de rubis

Elric, personnage crée par le romancier Michael Moorcock en 1961 et qui a connu depuis de nombreuses aventures littéraires, a déjà connu quelques adaptations en bande dessinée. Je repense à celle de Walter Simonson ou celle, récente de Chris Robertson (dont le tome 2 est paru chez Panini le mois dernier).
Cette fois-ci, une nouvelle adaptation voit le jour et elle est cent pour cent française ! Elle est réalisée avec l'approbation de Michael Moorcock himself qui signe d'ailleurs la préface de ce premier tome.

Aux commandes, on retrouve au scénario Julien Blondel, aux dessins Poli et Robin Recht tandis que la couleur est confiée à Jean Bastide. Cela donne une belle équipe pour entamer un nouveau cycle d'aventures pour ce personnage légendaire.
Julien Blondel fait de l'excellent travail sur cette adaptation, il nous raconte comment Elric, l'Empereur albinos de Melniboné, devient le "serviteur" d'Arioch. Blondel nous place dans l'atmosphère particulière du monde d'Elric dans une ambiance gothique et épique. Il fait monter la pression et le suspense avec une telle ingéniosité qu'on a là, certainement, l'une des plus belles adaptations de l'oeuvre de Moorcock.

La partie graphique qui a été confiée à un trio de choix, elle permet de créer une très intéressante ambiance à cette série. Un ton sombre, une atmosphère de magie qui s'imprègne par moment du style de Philippe Druillet (qui d'ailleurs avait adapté Elric en 1969 !) tout en donnant aussi son propre style. Recht et Poli nous offrent des planches spectaculaires, grandioses avec des cases qui nous en mettent plein la vue (l'attaque venue de la mer et l'embuscade menée par Elric, entre autres). Bastide donne plus de force visuelle grâce à la puissance de sa palette de couleurs. Le personnage d'Elric y gagne aussi en présence et en charisme. D'ailleurs, je trouve là que c'est l'un des plus beaux Elric vus dans la bande dessinée.

Des pages à la fin nous montrent grâce à des textes, des croquis et du travail sur les planches comment est née cette adaptation. Puis on trouve une galerie qui rend hommage à ce personnage avec la présence de Lauffray, Andreas , Druillet, Alexis Briclot, Anthony Jean ou encore Virginie Augustin entre autres. De superbes portraits d'ailleurs.

Ce premier tome est une énorme surprise. Je ne m'attendais pas à un travail de cette ampleur. Cela m'a redonné l'envie de me plonger dans les romans de Moorcock et de découvrir la suite de cette adaptation. Un rendez vous à ne manquer sous aucun prétexte !

 

Par , le

Les albums de la série ELRIC

Nos interviews liées

Julien BLONDEL, du jeu de rôle à la Bande Dessinée...

Sceneario.com: Julien, longue et grosse carrière dans le milieu du jeu de rôle, entre différentes boites et différents postes, comment es-tu arrivé dans le monde de la Bande Dessinée?
Julien BLONDEL: Assez naturellement en fait : à force d’écrire, de développer des univers et d’avancer de projet en projet sans se limiter à un format ou un genre en particulier. Avant la bande dessinée, j’avais déjà beaucoup écrit pour le jeu de rôle et pour la presse, mais j’avais également tâté du game design et du scénario de jeu vidéo, du développement de bibles audiovisuelles, de la gestion de projets, du lancement de collections, de la traduction de jeux : autant de facettes qui m’ont permis d’apprendre mon métier en gravitant dans le milieu de l’édition et en créant des opportunités très différentes [...]

Lire la suite ›