Elmer

Dessinateur :


Scénariste :


Éditions :

Ça et là

Genre :

Chronique sociale

Inclassable

Noir et Blanc

Roman Graphique

Sortie :
ISBN : 9782916207483

Résumé de l'album Elmer

Octobre 2003. Jake Gallo est sans emploi, victime de la discrimination des Hommes envers les Poulets. Sa haine profonde des humains le coupe peu à peu du reste de la société. Marginal, seul, sa vie est un enfer…
Son père, qui se prénommait Elmer, décède d’une crise cardiaque, Jake retourne à la maison familiale pour l’enterrement. Il y séjourne un temps et retrouve un peu par hasard le journal de son père. Curieux et anxieux de ce qu’il va pouvoir y trouver, il se lance dans sa lecture. C’est ainsi que l’on remonte le temps jusqu’en 1979, au jour où les poulets ont accédé à la conscience…

Par Melville, le 15/01/2011

Notre avis sur l'album Elmer

Elmer est un récit des plus surprenants, et s’il peut dérouter au premier abord c’est bien totalement conquis que l’on referme cet album, emporté par la richesse du scénario comme du dessin. Gerry Alanguilan est un auteur de bandes dessinées philippin qui travaille également comme encreur pour Marvel et DC Comics, Elmer est sa première bande dessinée traduite en France (et en Angleterre). Elle est éditée par Ça et Là, une maison d’édition indépendante spécialisée dans la traduction d’auteurs étrangers qui propose un catalogue vraiment intéressant et qui mériterait une véritable reconnaissance du grand public.

Elmer est donc un récit complexe qui dévoile une à une ces facettes au fil des pages. Ce qui commence comme une histoire cocasse au ton à la légèreté gagne rapidement en profondeur et s’enrichit d’un double regard, acéré sur la société humaine au sens large, et tendre sur la famille. Saga familiale et Histoire de l’humanité évoluent conjointement et se répondent, par ce biais Gerry Alanguilan fait preuve d’un grand talent de scénariste. Il offre à ses lecteurs un propos riche et subtil qui reste pour autant pleinement accessible.
Le pari de faire reposer son histoire sur le fait que des poulets accèdent à un niveau de conscience égal à celui de l’Homme et deviennent donc par conséquent une espèce soumise aux mêmes droits et devoirs que n’importe quel humains, était plutôt risqué. Et pourtant on ne rencontre aucune difficulté à être en phase avec le monde créé par Gerry Alanguilan, totalement épaté par la cohérence de son propos.
Côté dessin l’auteur excelle également en nous offrant des planches tout en noir et blanc où on peut admirer la qualité de son encrage fin et précis. Gerry Alanguilan travaille ses décors pour jouer sur les différentes ambiances terribles et sanglantes ou bien douces et bucoliques. Il donne vie à ses personnages incarnés par des poulets avec force et émotion.

Elmer est un récit qui a la puissance des grandes fresques de l’Histoire des Hommes et la tendresse intimiste des histoires des gens qui s’aiment. Hymne à la tolérance et à l’acceptation « comprise » de la différence de l’autre, Elmer est un roman graphique superbe, un vrai coup de cœur ! Un must à posséder d’urgence…

Par , le