ELFES #5 La Dynastie des Elfes noirs

voir la série ELFES
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

SOLEIL

Collection :

Celtic

Genre :

Aventure

Fantasy

Sortie :
ISBN : 9782302036925

Résumé de l'album La Dynastie des Elfes noirs

Les Elfes bleus vivent en totale osmose avec l'eau et profitent de ses largesses. Gaw'er est fils de pêcheurs de shargren et, au vu de ses grandes capacités, a de très grandes chances de suivre les traces de son père. Or, lors d'une étape à Port-Vogue, cité commerciale marine, le garçon est approché par un sinistre individu encapuchonné qui le soustrait sans discussion à ses parents. Car Gaw'er n'est pas comme les autres petits elfes bleus. Doté d'un caractère tempétueux, sa destinée est malheureusement toute tracée. C'est un elfe noir et par ce biais, il est né pour devenir un tueur à gages féroce. Pour cela, il doit être soumis au dur apprentissage que l'on dispense sans pitié dans la forteresse isolée du massif de l'Epine, Slurce. Gaw'er va devenir Gaw'yn et ainsi, découvrir à ses dépens ce qu'il en coûte d'appartenir à la Dynastie des Elfes noirs.

Par Phibes, le 19/01/2014

Notre avis sur l'album La Dynastie des Elfes noirs

Comme convenu dans l'échéancier de l'éditeur Soleil, la série-concept conçue par Jean-Luc Istin et Nicolas Jarry s'octroie le privilège d'aligner, en ce mois de janvier 2014, le 5ème volet dédié à une autre race d'Elfes qui peuplent le monde d'Arran. Après les Elfes bleus, les Elfes sylvains, les Elfes blancs et les semi-Elfes, c'est au tour des Elfes noirs, déjà croisés précédemment, de faire l'objet d'un récit. Pour cette occasion, Marc Hadrien, nouveau venu dans le monde de la bande dessinée, et Ma Yi, dessinateur de la série Yuna, s'associent pour traiter de cette peuplade profondément sombre.

C'est par le biais du parcours initiatique d'un de ses êtres fantastiques énigmatiques que le lecteur est appelé à comprendre leurs particularismes. Issus d'une déviance génétique qui touche à l'ensemble de toutes les races d'Arran (c'est une bonne trouvaille), les elfes noirs ont une destinée de la même couleur que leur peau adulte, à savoir bien noire. Marc Hadrien nous en explicite donc, dans une évocation conventionnelle purement intimiste, les circonvolutions. Associées à une bonne dose d'émotions, d'actions et de noirceur, elles nous entraînent dans un récit pour le moins entreprenant. Le monde des elfes noirs est assurément impitoyable et décèle quelques mystères dont le plus épais réside sur la malédiction qui les grève et qu'ils doivent retarder au maximum.

Ma Yi reste dans un univers qu'il affectionne tout particulièrement, la fantasy. Réalisant dessin et colorisation, il ne fait aucun doute que l'artiste sait utiliser sa palette graphique. On appréciera le côté illustratif de ses planches qui donne une vision réellement exotique de l'univers elfique. La quête du détail est perceptible et se ressent à la fois dans les décors à grande échelle et dans les personnages. Ces derniers bénéficient, quant à eux, d'une certaine aura qui correspond assez bien à celle des elfes réalisés par Kyko Duarte (voir Le crystal des Elfes Bleus), en plus anguleux toutefois. On perçoit assez bien les émotions, la souffrance permanente, la férocité ambiante ce qui démontre que ce dessinateur a réellement un bon potentiel.

Un cinquième tome qui complète remarquablement la saga et qui, étonnamment (ce n'était pas prévu !), annonce un sixième opus donc une sixième race cachée. Le succès semble donner des ailes aux Elfes et à leurs auteurs ! Peut-on les blâmer ?

Par , le

Les albums de la série ELFES