ELFES #13 Heureux le guerrier mort

voir la série ELFES
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

SOLEIL

Collection :

Celtic

Genre :

Drame

Fantasy

Sortie :
ISBN : 9782302050570

Résumé de l'album Heureux le guerrier mort

Après son exil de plusieurs siècles dans le sanctuaire vert, Fall l’elfe blanc est retourné chez les siens. Quelque dix ans plus tard, totalement imprégné par la magie dispensée par la présence du reliquaire caché de la sinistre nécromancienne Lah’saa et hanté par l’idée qu’elle puisse renaître de ses cendres, Fall est revenu dans le sanctuaire pour retrouver les reliques de l’elfe noire et les détruire. Accompagné par Tenashep, sa compagne, et Jonesh, le frère de celle-ci, Fall compte sur les pouvoirs de ces derniers pour piéger les réminiscences magiques nuisibles de la sorcière. Malheureusement, plongés par celle-ci dans un sommeil de plusieurs siècles, ils finissent par découvrir que le monde d’Arran, dorénavant sous l’emprise de Lah’saa, a profondément changé. Toutes les terres qu’ils traversent ne sont que désolation et mort. En atteignant l’immense forêt de Daëden, les trois elfes finissent par tomber sur un gros parti de goules à la solde de la nécromancienne. Se sentant pleinement responsable de la renaissance de Lah’saa, Fall passe sa fureur sur les monstres en les détruisant tous sans pour autant savoir où se terre son adversaire. Après avoir croisé la petite armée conduite par Redwin de l’ordre de la Forge et Aamnon, le seigneur des elfes bleus, Fall a enfin la vision de Lah’saa qui l’invite à l’affronter aux portes de la forteresse d’Adelessen. Se pourrait-il enfin que l’elfe blanc puisse remporter la victoire sur l’elfe noire ?

Par Phibes, le 10/05/2016

Notre avis sur l'album Heureux le guerrier mort

Toujours fidèle à la gestion de la destinée des elfes blancs (il en est à son troisième volet), Olivier Péru vient livrer un nouvel opus qui a la spécificité de donner une suite au tome 11 de la saga. De fait, il nous replace juste après la défaite de la forteresse de Kastennroc subie par les elfes bleus et les Yrlanais suite au passage destructeur de la sinistre nécromancienne Lah’saa. De fait, les elfes blancs entrent dans la dance infernale par l’intermédiaire de Fall, personnage récurrent qui se veut en lien étroit avec la sorcière pour avoir foulé durant des siècles ses restes au sein de son sanctuaire vert.

Cet épisode qui nous remet immédiatement dans l’ambiance conflictuelle de départ (initiée par l’invasion des goules menée par Lah’saa) est l’occasion de suivre Fall au travers d’une très longue période (de plusieurs siècles) et de nous livrer, via ses pouvoirs psychiques et son lien tourmenté avec la nécromancienne, une épopée promise à un affrontement inéluctable.

Olivier Péru joue remarquablement, une fois encore, sur le caractère puissant de ses personnages, en particulier Fall dont la hantise de son adversaire qui le torture génère des actions de plus en plus violentes et Lah’saa, omnipuissante et insidieuse à souhait. De même, grâce à cet épisode, l’artiste trouve enfin la possibilité de nous affranchir un peu plus sur l’elfe noire, sur son passé et sur le pourquoi de son état. Enfin, il ne manque pas, via l’invasion dévastatrice menée par cette dernière, de remettre dans son sillage et celui de l’elfe blanc les autres protagonistes que l’on a déjà croisés précédemment comme les elfes bleus Aamnon et Lawanyn, le nain Redwin.

Le tout, structuré avec adresse, offre une lecture bien inscrite dans l’univers elfique qui reste sombre, violente et subtile dans son déroulement. A la faveur d’un prologue qui suscite bien des questions et d’un large bond en arrière dans le temps, l’on n’aura de cesse de suivre un parcours hors norme ayant pour seule conséquence un face-à-face à venir lui-même complètement atypique.

La partie picturale de Bileau reste d’un très bon niveau. Malgré toutefois des scènes de bataille peut-être moins précises que d’accoutumée, l’on pourra saluer sa prestation qui se veut conforme à la charte graphique de la saga. Sa mise en images demeure pour le moins dynamique, emplie de magie et donne à faire évoluer des personnages charismatiquement présents et entraînants.

Un tome sombre, tragique et imparable mené par des artistes maîtrisant pleinement l’univers elfique initié par Nicolas Jarry et Jean-Luc Istin.

Par , le

Les albums de la série ELFES

Nos interviews liées

Entretien avec un Nosferatu ou interview d'un sénariste qui a du mordant

Sceneario.com : Bonjour, Olivier. Olivier Peru : Salut, M'sieur Sceneario !
Sceneario.com Ce mois-ci voit donc la sortie de Nosferatu chez Soleil dont tu signes le scénario. Qu’est-ce qui t’a donné envie de te lancer dans une histoire de vampires ? Voulais-tu donner ta propre version du mythe ?
Olivier Peru : J'ai toujours eu envie de travailler sur une histoire de vampires aussi quand le staff de Soleilm'a présenté les travaux de Stefano Martino, je n'ai pas hésité longtemps. On nous a proposé de développer une histoire sur Nosferatu et on s'est immédiatement bien entendu sur les directions à donner au récit : amour, éternité, pouvoir.
Sceneario.com : Quels ont été tes influences pour ce sujet ? Pourquoi as-tu choisi de faire remonter l’origine de ce Nosferatu à l’époque romaine ?
Olivier Peru : J'ai envie de répondre des tas et aucune [...]

Lire la suite ›

Interview Olivier PERU, Sophian CHOLET et Simon CHAMPELOVIER.

Sceneario.com: Bonjour Olivier, Sophian et Simon. En ce mois de juin, est sorti chez tous les libraires de France et de Navarre Zombies, premier tome d’une série dont vous êtes à l'origine avec Sophian Cholet (au dessin) et Simon Champelovier (à la couleur). Cet album, de plus, inaugure la toute nouvelle collection "Anticipation" de chez Soleil. Comment avez-vous conçu ce projet ? Qu'est-ce qui vous a poussé à franchir le seuil du monde des morts-vivants?
Olivier : A la question comment, je répondrais avec amour ! À la question qu'est-ce qui nous a poussé, je dirais aussi l'amour. L'amour des zombies ! On les aime vraiment depuis notre plus tendre enfance. Maintenant pour le côté un peu plus concret de notre projet, je crois que c'est une foule de détails qui ont coïncidé et nous ont tous poussé dans les bras les uns des autres. De mon côté je travaillais avec Jean-Luc sur des choses plus fantasy au moment ou il développait une collection anticipation et de l'autre Sophian s'est montré chez Soleil avec un carton à dessin plein de zombies [...]

Lire la suite ›

Interview de la team Lancelot au complet !

Sceneario.com : Bonjour ! Le tome 2 de la série Lancelot vient de paraître, un an et demi après le premier. C’est une bonne occasion pour vous poser quelques petites questions ! Bien des choses s’y passent, dans ce tome 2, et on y voit notamment grandir le héros Galaad qui va, durant l’album, changer non seulement de nom mais surtout découvrir sa vraie nature. Vous vous êtes donc réapproprié un personnage légendaire pour le changer sur le fond mais sans finalement que cela ne joue trop sur l’action en tant que telle, en tout cas jusque là. Comment est née cette idée que Lancelot put avant tout être une femme ?
Jean-Luc Istin : Une idée comme ça, qui m'est venue je ne sais plus trop comment. En fait, je voulais écrire l'histoire de Lancelot mais le personnage tel quel m'ennuyait ! Je me suis dit "Et si...", vous savez comme dans les comics : "et si Spiderman n'avait pas été piqué par une araignée [...]

Lire la suite ›

des frères PERU auteurs de SHAMAN

SCENEARIO.COM: Pouvez vous vous présenter?
On est deux frangins, Olivier et Stéphane Peru, travaillant ensemble dans la bd et on signe, avec Shaman, notre 1er album aux éditions Nuclea_.

SCENEARIO.COM: Comment êtes vous arrivé à la BD?
On a pas fait d’école de bd, ni de graphisme, mais on a énormément travaillé dans notre coin. Depuis toujours, on a bossé l’écriture et le dessin et on a su, très tôt qu’on voulait faire de la bd. Nos premiers boulots furent publiés chez Semic, dans la gamme pocket. C’est la qu’on a fait nos premières armes encadrées par des personnes de qualité telles que Thierry Mornet, Jean-Marc Lofficier et Jean Marc Lainé… On s’est professionnalisé en participant au développement du Semicverse, qui atteint son apogée aujourd’hui avec le comics Strangers [...]

Lire la suite ›