Dessinateurs :



Scénariste :


Éditions :

VENTS D'OUEST

Genre :

Action

Ado

Aventure

Fantastique

Sortie :
ISBN : 9782749305813

Résumé de l'album 01


Emprisonné pour avoir participé à une rébellion visant à organiser des fuites d’Élémentaires vers le monde des humains, Ryuga a été choisi par le Seigneur Zäzël qui lui a offert de reconsidérer sa peine s’il ramenait dans leur monde, Léolia, les Élémentaires qui avaient réussi à passer chez les humains, et notamment Henrick, ami de Ryuga et chef de la rébellion dont il est question plus haut.

Pour cette mission de confiance, Ryuga va être accompagné par Lyllia dont le rôle est de le surveiller. C’est à Paris qu’ils vont retrouver Henrick, bien décidé à ne jamais revenir dans le monde des Élémentaires. Ils vont également croiser le chemin d’une fille, une humaine, Nina, qui semble en savoir beaucoup sur leur monde et sur leurs pouvoirs...
 

Par Sylvestre, le 03/02/2011

Notre avis sur l'album 01

 
C’est avec curiosité que l’on aborde ce tome 1 de manga français, et l’on plonge assez vite et assez facilement dans l’histoire. Seulement, au fil des pages, on se fait plus d’une fois la remarque que le dessin, s’il n’est pas vilain, n’est pas non plus irréprochable, ni n’est vraiment constant ou homogène. Qu’à cela ne tienne, il reste lisible et agréable, et c’est un bon point qui nous aide à aller jusqu’au bout. Un tome 1 est aussi classiquement une sorte de galop d’essai pour des artistes qui se lancent, et il est toujours bon d’associer la jeunesse d’un trait à l’évolution qu’on lui souhaite de connaître.

Au niveau de l’histoire, on relèvera nombre d’éléments très classiques en manga pour ados : ce qu’il faut de baston pour mettre un peu d’action et d’affirmation de soi, des pouvoirs fantastiques garants de rebondissements et de surprises, des caractères de héros bien trempés, le contexte d’une quête et même le petit côté fan service. Du classique, et donc en aucun cas du blâmable, mais de la faiblesse encore, côté récit ; autant sur le fond que dans la forme... Les personnages sont par exemple trop ados pour ce qu’ils sont sensés représenter (un seigneur, une médecin...). Les choses vont très vite, aussi, alors que le style de narration manga délaye souvent les choses bien plus longuement. Et enfin (et surtout ?) une histoire à laquelle on peine encore un peu à adhérer, et ce sur la base de quelques réflexions :

Car Ryuga est un traître, finalement, en quelques sortes, puisqu’il accepte d’aller chercher un ancien ami (aussi chef rebelle qu’il soit) d’un rêve qu’il avait atteint. Or a-t-on envie d’un héros comme cela ? D’autant plus que Lyllia, qui l’accompagne, ne serait pas vraiment de taille à empêcher Ryuga de faire ce qu’il veut s’il décidait de briser le contrat qu’il a passé avec le Seigneur Zäzël lors de sa libération sous condition...

Bref, on pourrait trouver étrange que Ryuga marche dans le jeu de Zäzël, et que Henrick soit si facilement localisé et rapatrié. Mais bon, l’aventure ne fait que commencer, et on peut aussi imaginer aisément que si Ryuga revient dans la gueule du loup, c’est peut-être pour s’y attaquer de plus belle... En outre, des relations insoupçonnées tendent à être dévoilées, notamment en toute fin d’ouvrage, entre Nina et Zäzël. Un peu de mystère, quoi... De quoi alimenter notre imaginaire avant de découvrir la suite !

Patience et longueur de temps, donc, avant de tirer des bilans plus francs sur cette réalisation... S’il y a du potentiel dans le travail de Mayen, Bouveret et Tribout, il ne demande qu’à s’affirmer encore plus ! Sa chance est donc à laisser à Element R dont vous découvrirez ce premier tome aux éditions Vents d’Ouest sous la forme d’un manga grand format avec sens de lecture à l’européenne : une parution qui pourrait d’ailleurs soit dit en passant motiver les nombreux mangakas en herbe à croire plus fort encore à leurs rêves de publication !
 

Par , le

Les albums de la série ELEMENT R