EGOVOX #2 Le jour où je me suis rencontré

voir la série EGOVOX
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

AKILEOS

Collection :

Oracle

Genre :

Science Fiction

Sortie :
ISBN : 9782355740008

Résumé de l'album Le jour où je me suis rencontré

 
A bord du vaisseau de Welldone, Wooker et ses compagnons ont quitté Egosfer pour rallier une base rebelle à la dictature d’Ego-One. Si tous sont heureux de cette initiative qu’ils ont réussi à mener à bien, Wooker est par contre lui très contrarié de ces chamboulements dans sa vie jusque-là réglée comme du papier à musique.

La rébellion s’organise malgré tout et même les "mutants" se joignent aux humains pour les préparatifs. L’objectif arrêté est d’enrayer le mécanisme du journal EgoVox pour déstabiliser la population et ainsi toucher le pouvoir androïde en place.

Wooker, ayant pris le temps d’analyser sa nouvelle condition d’homme libre, veut se faire pardonner par ses amis ses écarts de comportement. Animé d’une volonté à toute épreuve, il se porte volontaire pour diriger la mission d’infiltration dans Egosfer...
 

Par Sylvestre, le NC

Notre avis sur l'album Le jour où je me suis rencontré

 
Changement de décor pour la série Egovox ! Après l’urbanisme d’Egosfer, c’est dans la nature insoupçonnée du fond d’un cratère de la planète que se déplace en partie l’action. C’est l’occasion de donner un autre visage à cette trilogie SF tout comme le visuel de couverture, ô combien contrastant avec celui du tome 1, donne une "nouvelle peau" à la série.

En nous faisant effectivement passer de la froideur de ce monde de moutons de Panurge qu’est Egosfer à la chaleur d’un exotique repère de rebelles, les auteurs créent la surprise, donnant à l’univers d’Egovox une richesse comme on peut en trouver dans Star Wars, par exemple. Car effectivement, en plus de nouveaux décors on découvre de nouveaux vaisseaux, de nouvelles armes, de nouvelles tenues ou encore de nouvelles créatures. Le background et le casting sont travaillés, c’est certain !

La lecture de ce tome 2 est sans doute moins difficile que celle du tome 1 où on pouvait peut-être encore, tels les Egosfériens, douter à propos de qui était vraiment qui et qui jouait quel rôle. Là, androïdes, mutants et humains sont plus clairement départagés et le voile se lève même sur l’entité Ego-One... Les situations, elles, se succèdent à vitesse soutenue ; peut-être d’ailleurs avec un succès un peu trop « insolent » pour les héros dont les ennemis paraissent finalement assez absents malgré la menace qui pèse sur leur suprématie Egosférienne...

Le dessin de Yigaël a toujours ces airs un peu "cartoon" qui font de la série EgoVox une bande dessinée de science fiction pareille à nulle autre et accessible aussi aux jeunes lecteurs. On notera ça et là la faiblesse de certains arrière-plans, dans certaines vignettes, tout en voyant cependant l’équilibre se faire avec les décors travaillés plus en détail dans des vignettes plus grandes, plus importantes aussi, voire de très belles pleines pages.

Quant aux couleurs, assez comparables à celles du tome 1, elles sont pourtant signées Nikopek et non plus Yigaël. Ce changement d’artiste à ce poste ne nuit en rien à l’homogénéité de l’œuvre : au contraire, loin d’avoir voulu à tout prix imposer une griffe personnelle, Nikopek a su respecter le travail qu’il a pris en route et c’est tout à son honneur !

Le prochain tome clôturera la trilogie EgoVox. Le scénariste Céka nous laisse encore en fin de tome avec des questions de taille sur l’avenir de l’univers d’EgoVox et sur celui des personnages que nous suivons depuis le début ; des questions qui nous pousseront forcément à l’assaut du tome 3 qu’on attend déjà impatiemment.
 

Par , le

Les albums de la série EGOVOX

Nos interviews liées

Rockabilly Zombie Superstar

Lou et Nikopek pour Rockabilly Zombie Superstar réalisée durant le festival Normandiebulle de Darnétal (Rouen) en septembre 2009. Interviewer Aubert BONNEAU pour l'Equipe de Sceneario.com
Cette interview a été diffusée en direct sur Sceneario.com le samedi 26 septembre 2009.Les internautes pouvaient par le biais d'un Chat poser des questions à Lou et Nikopek les auteurs.. [...]

Lire la suite ›

Interview de HANT1S3 à l'occasion de la sortie du T2 d'EGOVOX

Sceneario.com : Bonjour ! Pourriez-vous vous présenter et nous dire qu'est et comment est né le projet Hynnner vs Hant1s3 ?

HANT1S3 : Bonjour. Je me nomme HANT1S3, je suis le concepteur du Projet. "HYNNNER Vs HANT1S3" (prononcer Inner Versus Hantise), est l’aboutissement de 19 ans de projets musicaux.

L’origine est un projet de 1989 à l’origine duquel on était, Yigaël (NDR : le dessinateur de la série Egovox) et moi-même… Nous nous sommes rencontrés au collège. Il était déjà dessinateur et moi musicien. Nous étions de véritables passionnés, je me suis même mis au dessin à cette époque ! Yigaël, quant à lui, s’est mis au clavier puis à la basse. Pour ma part, j’écrivais et composais avec un synthétiseur [...]

Lire la suite ›

Interview de Yigaël et Céka, les auteurs de la série EGOVOX

Sceneario.com : Bonjour Céka, bonjour Yigaël.

Avant de faire de la bande dessinée, Céka, tu travaillais dans la publicité : tu nous l’as déjà dit lors de notre récente interview pour la sortie du Procès. Et puis un jour, après avoir pris tes repères dans le monde de la BD, tu as décidé de te lancer.

Yigaël, toi, tu sors par contre d’une école de dessin. Parle-nous un peu de toi, avant tout, histoire que l’on te connaisse un peu mieux, et de ton cursus.

Yigaël :
Je suis né à Arras, dans le Pas de Calais. Comme beaucoup de dessinateurs, j’ai commencé à faire mes premières BD vers l’âge de 7 ou 8 ans. Des histoires où je mettais en scène mes jouets, essentiellement, ou encore des adaptations de films que j’aimais bien (Star Wars, E.T., etc...). Ensuite, je me suis mis à dessiner mes propres histoires avec des personnages que j’inventais [...]

Lire la suite ›

Interview de CLOD et CEKA, les auteurs du PROCES


Sceneario : Avant tout, je tiens à vous remercier pour la disponibilité que vous avez affichée en acceptant très rapidement ce petit jeu de l’interview ! C’est toujours un plaisir quand les auteurs savent être proches de leurs lecteurs en n’hésitant pas à prendre un peu de leur temps pour leur en dire plus.

Alors, Clod, Céka, racontez-vous un peu, en quelques mots, histoire de mieux savoir d’où vous venez, et quel chemin vous avez parcouru avant la sortie de votre BD "Le Procès"...

Photo (c) Yannick Chazareng   CEKA : Avant de faire du scénario BD, j’avais un vrai métier, un métier sérieux... (rires) J’étais créatif en agence de publicité ! Mais bon, j’ai toujours voulu faire de la BD depuis tout petit, alors, un jour, j’ai décidé de faire une cure de désintoxication salariale !!! Bien sûr, ça ne s’est pas fait du jour au lendemain, j’ai attendu d’avoir un peu plus d’expérience et quelques contacts, en presse et en édition ! CLOD : Pareil pour moi, j’ai été salarié dans une entreprise pendant huit ans avant de décrocher complètement pour me consacrer au dessin [...]

Lire la suite ›