EGOVOX #1 Le destin n'est plus ce qu'il était

voir la série EGOVOX
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

AKILEOS

Collection :

Oracle

Genre :

Humour

Science Fiction

Sortie :
ISBN : 2915168350

Résumé de l'album Le destin n'est plus ce qu'il était

 
Comme chaque matin, Milk Shake, le robot domestique de l’humain Wooker, reçoit le "journal de la destinée" de ce dernier. Ce quotidien envoyé à domicile chez tous les habitants d’Egosfer liste purement et simplement tout ce qui va arriver dans la journée à celui à qui il est destiné !

Par contre, comme chaque matin depuis un moment, Milk Shake tente d’ouvrir les yeux de son maître sur la situation actuelle : des androïdes, bien qu’interdits par la constitution, existeraient bel et bien et auraient infiltré les rangs des humains afin de les mener à leur perte et de s’emparer du pouvoir.

Un soir, une importante réunion d’ "Ego-opposants" a lieu qui tourne mal lorsque fait irruption la milice d’Egosfer. Il y a énormément de victimes et Milk Shake (qui y participait mais qui n’avait pas réussi à y entraîner Wooker) s’en tire en ayant bien l’impression d’être le seul survivant, celui à qui la tâche de sauver l’humanité revient donc.

Désormais traqués, Milk Shake et ceux qui l’accompagnent (Wooker et ses amis Leïto, Onoff et Welldone), réussissent à quitter Egosfer en vaisseau, se propulsant alors dans un univers qui leur est totalement inconnu : un monde où ils sont maîtres de leurs libertés, un monde sans "journal de la destinée"...

Par Sylvestre, le NC

Notre avis sur l'album Le destin n'est plus ce qu'il était

 
Avec ces humains vivant dans un monde où ils n'ont plus besoin de penser par eux-mêmes et ces sympathiques petits robots les servant, l’histoire développée dans la série Egovox promet dès les premières planches de ce tome 1 une aventure haute en couleurs et en rebondissements. Jugez-en : des humains dénués de tout esprit d’initiative servis par des robots qui, à force de les côtoyer, finissent par prendre les choses en mains... Quelle dramatique hypothèse !!!

Mais quelle source d’idées, aussi, pour de nombreux types de suites possibles ! Le scénariste aurait-il puisé son inspiration dans ce vieux film dans lequel un journaliste savait à l’avance ce qu’allaient être les news du lendemain ? Ou bien son imagination est-elle grande comme est large l'éventail des styles qu'il a abordés dans des titres aussi différents que Joss' Mandall, Le Procès ou Les 7 portes ?
Quoi qu’il en soit, Céka a imaginé là un univers bien intéressant autour de ce thème du "journal de la destinée" en ne se limitant toutefois pas à cette idée puisqu’il fait également entrer en scène des androïdes qui risquent de jouer un rôle très important dans la politique d’Egosfer.

Nous nageons bien dans de la pure science fiction et c’est là qu’intervient un des atouts d'Egovox  : le dessin du jeune dessinateur Yigaël sous le trait duquel Egosfer, ses décors, ses ambiances et ses personnages n’apparaissent pas comme de froids et lisses éléments de SF classique mais enchantent le lecteur qui s’attachera encore plus aux héros, se régalera de l’humour omniprésent et se laissera happer par un suspense bien construit.

Ce n’est pas exactement la première collaboration entre ces deux auteurs puisque Yigaël et Céka comptent déjà à leur actif quelques planches dans le collectif "Jacques Dutronc" (Petit à Petit) mais si l’on considère "Le destin n’est plus ce qu’il était" comme le premier album à part entière de ce duo, on peut applaudir le résultat et parier que la suite de cette trilogie sera au moins aussi bonne que ce premier opus.

Que vous soyez jeune ou moins jeune, que vous soyez un SF-addict ou pas, je vous invite à répondre à l’appel de cet album prometteur et à attendre comme moi impatiemment la suite de cette série.

Bravo !

Par , le

Les albums de la série EGOVOX

Nos interviews liées

Interview de HANT1S3 à l'occasion de la sortie du T2 d'EGOVOX

Sceneario.com : Bonjour ! Pourriez-vous vous présenter et nous dire qu'est et comment est né le projet Hynnner vs Hant1s3 ?

HANT1S3 : Bonjour. Je me nomme HANT1S3, je suis le concepteur du Projet. "HYNNNER Vs HANT1S3" (prononcer Inner Versus Hantise), est l’aboutissement de 19 ans de projets musicaux.

L’origine est un projet de 1989 à l’origine duquel on était, Yigaël (NDR : le dessinateur de la série Egovox) et moi-même… Nous nous sommes rencontrés au collège. Il était déjà dessinateur et moi musicien. Nous étions de véritables passionnés, je me suis même mis au dessin à cette époque ! Yigaël, quant à lui, s’est mis au clavier puis à la basse. Pour ma part, j’écrivais et composais avec un synthétiseur [...]

Lire la suite ›

Interview de Yigaël et Céka, les auteurs de la série EGOVOX

Sceneario.com : Bonjour Céka, bonjour Yigaël.

Avant de faire de la bande dessinée, Céka, tu travaillais dans la publicité : tu nous l’as déjà dit lors de notre récente interview pour la sortie du Procès. Et puis un jour, après avoir pris tes repères dans le monde de la BD, tu as décidé de te lancer.

Yigaël, toi, tu sors par contre d’une école de dessin. Parle-nous un peu de toi, avant tout, histoire que l’on te connaisse un peu mieux, et de ton cursus.

Yigaël :
Je suis né à Arras, dans le Pas de Calais. Comme beaucoup de dessinateurs, j’ai commencé à faire mes premières BD vers l’âge de 7 ou 8 ans. Des histoires où je mettais en scène mes jouets, essentiellement, ou encore des adaptations de films que j’aimais bien (Star Wars, E.T., etc...). Ensuite, je me suis mis à dessiner mes propres histoires avec des personnages que j’inventais [...]

Lire la suite ›

Interview de CLOD et CEKA, les auteurs du PROCES


Sceneario : Avant tout, je tiens à vous remercier pour la disponibilité que vous avez affichée en acceptant très rapidement ce petit jeu de l’interview ! C’est toujours un plaisir quand les auteurs savent être proches de leurs lecteurs en n’hésitant pas à prendre un peu de leur temps pour leur en dire plus.

Alors, Clod, Céka, racontez-vous un peu, en quelques mots, histoire de mieux savoir d’où vous venez, et quel chemin vous avez parcouru avant la sortie de votre BD "Le Procès"...

Photo (c) Yannick Chazareng   CEKA : Avant de faire du scénario BD, j’avais un vrai métier, un métier sérieux... (rires) J’étais créatif en agence de publicité ! Mais bon, j’ai toujours voulu faire de la BD depuis tout petit, alors, un jour, j’ai décidé de faire une cure de désintoxication salariale !!! Bien sûr, ça ne s’est pas fait du jour au lendemain, j’ai attendu d’avoir un peu plus d’expérience et quelques contacts, en presse et en édition ! CLOD : Pareil pour moi, j’ai été salarié dans une entreprise pendant huit ans avant de décrocher complètement pour me consacrer au dessin [...]

Lire la suite ›