ED BRUBAKER PRÉSENTE CATWOMAN #1 Tome 1

voir la série ED BRUBAKER PRÉSENTE CATWOMAN
Dessinateurs :



Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

URBAN COMICS

Genre :

Polar

Super Heros

Sortie :
ISBN : 9782365770507

Résumé de l'album Tome 1

(Les back-up de Detective Comics 759 à 762 + Catwoman 1 à 4)
Engagé par le maire de Gotham, le détective Slam Bradley va enquêter pour sa voir si Catwoman est vraiment morte (suite aux évènements de No Man’s Land) et essayer de comprendre ce qui se cache derrière ce masque. Mais, surtout, pour découvrir quel est le lien qu'il y a entre cette "femme-chat" et Sélina Kyle, une magnifique femme qui a longtemps fréquentée le gratin et qui aurait été récemment éliminée par la féline. Jusqu'où va le mener cette enquête ?
Peu de temps après Catwoman est de retour, assez discrètement. Enfin, une version plus cuir et fermeture éclair !
Le quartier de Gotham, East end, est en proie à mille et un trafics, drogue, prostitution, guerre de gang, Selina va donc se lancer dans une suite d'interventions afin de ramener l'ordre dans les rues...

Par Fredgri, le 24/06/2012

Notre avis sur l'album Tome 1

Urban Comics revient, avec ce premier album sur la reprise de Catwoman par Ed Brubaker (Joli et agréable contraste avec l’actuelle reprise plus racoleuse par Winick et March) qui marqua définitivement un virage à 180 degrés par rapport aux précédentes incarnations de la belle cambrioleuse.

Quand la reprise de cette série a été annoncée, les dessins de Cooke et Allred ont commencé à ravir tous les fans impatients. Non seulement Selina gagnait en charme, en sensualité, mais elle se glissait avec grâce entre chaque case, terriblement féminine et magnifique. La nouvelle empreinte graphique de cette héroïne s'éloignait donc de sa précédente incarnation par Balent, moins vulgaire, elle permettait surtout de réhabiliter ce personnage tombé dans une imagerie stéréotypée, sans véritable consistance ! De plus Brubaker est un spécialiste du vrai polar urbain (il l’a ensuite prouvé sur Daredevil chez Marvel !), ses histoires sont des vraies perles de dialogues, de situations tortueuses, et ses méchants sont particulièrement savoureux.

Un redémarrage parfait qui a permis à la belle Selina Kyle de regagner ses lettres de noblesse, mais surtout qui l’a fait entrer dans une voie bien plus profonde, en profitant de l’élan polar qui s’installait avec les runs de Brubaker et Rucka sur Batman et Gotham Central.
Cette nouvelle jeunesse a donc complètement charmé de nombreux nouveaux lecteurs qui s’étaient éloignés au fur et à mesure de cette héroïne sans saveur. Ici, on entre de plein fouet dans un Gotham glauque, mais incroyablement humain aussi, la relation entre la belle et Batman gagne aussi en finesse, en subtilité (approche qui disparaît complètement avec la version de Winick qui préfère miser sur un aspect plus… charnel) et les personnages secondaires deviennent savoureux. Progressivement la série va prendre du relief et les intrigues qui vont suivre vont définitivement s’inscrire dans du vrai polar magnifique d’ambiance.

C’est vrai que l’apport de Cooke et d’Allred va y être pour beaucoup. Certes, leur Sélina est sexy et bourrée de charme, mais elle n’a pas cette dimension racoleuse qu’elle avait avant. Ici, il s’agit d’une vraie vamp au regard langoureux et irrésistible.
Sublime !

Un premier volume qui va peut-être permettre la traduction de tout le run de Brubaker (et pourquoi pas ensuite suivre avec le superbe run de Pfeiffer, soyons fou !!!)
Alors sautez sur l’occasion…

Par , le

Les albums de la série ED BRUBAKER PRÉSENTE CATWOMAN