L'écume d'écume des jours

Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

WARUM

Genre :

Adaptation

Inclassable

Intimiste

Sortie :
ISBN : 9782915920055

Résumé de l'album L'écume d'écume des jours

« Le livre que vous tenez là est la trace de ce moment et de cette plongé », Benoît Preteseille. L’auteur nous livre son regard sur un roman qui l’a marqué, ému.

Par Melville, le 16/09/2010

Notre avis sur l'album L'écume d'écume des jours

Boris Vian est l’un des grands auteurs de la littérature moderne, son univers singulier et fantasque vous empoigne avec une passion destructrice qui touche, bouleverse. Lire un roman de Boris Vian c’est accepter de ne pas en ressortir totalement indemne…

Avec ce livre, Benoît Preteseille, nous propose de découvrir sa vision de L’écume des jours. Il nous invite à partager le temps d’une lecture « son écume » du chef-d’œuvre de Boris Vian. Inclassable, L’écume d’écume des jours est un livre atypique, ce n’est pas réellement une bande dessinée à proprement parlé, ni l’adaptation du roman. Non, Benoît Preteseille saisit des instants forts de L’écume des jours et les met en scène, retraçant ainsi le fil globale de l’histoire originale. L’exercice était pour le moins audacieux et possiblement périlleux, mais en s’affranchissant de tout « cadre », l’auteur réussit à capter l’essence même du chef-d’œuvre de Vian : superbe !

C’est donc vraiment la recherche sur la mise en scène qui porte ce projet, qui lui donne à la fois son originalité et assoie sa crédibilité. Le choix d’une mise en page « éclatée », pas de case ni bordure, pas de bulle non plus, est des plus astucieuses et c’est grâce à elle que l’auteur relève le défi – quasiment impensable – d’adapter la vivacité de ton de Boris Vian. Le dessin de Benoît Preteseille, juste et exigeant dans une monochromie ocre, répond à la complexité du récit par la simplicité (mais qui notons le relève d’une démarche bien plus aboutie et recherchée qu’on ne pourrait le penser au premier abord). Le texte fait partie intégrante du dessin, par son positionnement et le choix de sa police il se mêle avec malice dans cette mise en scène libre et personnelle.

Malgré les ellipses faites par rapport à l’histoire originale, la lecture de l’album est très fluide et il y a une vraie cohérence à l’ensemble. Toutefois, il me semble important pour vraiment apprécier ce livre d’avoir lu le roman avant. Personnellement j’ai été une nouvelle fois transportée, au fil des pages c’est comme si l’ « âme » de Boris Vian se faisait de plus en plus présente, la force de son écriture et la magie de son univers s’exprime à travers le crayon de Benoît Preteseille et nous enserre…

L’écume d’écume des jours de Benoît Preteseille est un livre personnel à la portée universelle, un hymne au génie de cet artiste écrivain, poète, parolier, chanteur et musicien de jazz. Un album fortement recommandé à tous ceux dont Boris Vian a un jour touché leur être… Et tout cela se passe aux éditions Warum.

Par , le