ECHOES #1 Volume 1

voir la série ECHOES
Dessinateur :


Scénariste :


Éditions :

KI-OON

Genre :

Fantastique

Manga

Suspense

Thriller

Sortie :
ISBN : 9791032704738

Résumé de l'album Volume 1

Alors qu’il est âgé de 5 ans, Senri est le seul rescapé d’un terrible drame. Il est retrouvé, dans la maison familiale, près des cadavres de ses deux parents. Quant à son frère jumeau Kazuto, il a été kidnappé.

Treize ans plus tard, Senri est toujours tourmenté par ce qu’il a vécu enfant. Il faut dire qu’en plus de la perte de ses proches dans des conditions dramatiques, il était lié à son frère par un étrange pouvoir, celui de ressentir les douleurs de l’autre et même d’avoir une vision de la scène en question. C’est ainsi qu’il a vécu certains tourments de son frère, sans même savoir où il pouvait se trouver. Jusqu’au jour où tout s’est arrêté après avoir « vu » un homme masqué, avec de grandes cicatrices sur le bras, s’apprêtant à abattre son sabre sur Kazuto.

Mais, un après-midi, en regardant un reportage à la télévision, il aperçoit un homme dont le bras porte les mêmes cicatrices…

Par Legoffe, le 31/07/2019

Notre avis sur l'album Volume 1

La pression doit être grande sur les épaules de Kei Sanbe. Après avoir signé une très grande série, Erased, il était forcément attendu au tournant.

Avec Echoes, il reprend certaines recettes qui ont fait son succès précédemment. Il s’agit à nouveau d’un thriller, de meurtres violents, d’un traumatisme lié à l’enfance… et toujours cette petite note fantastique qui donne son originalité à l’histoire.

Pour autant, le récit est, sur le fond, très différent de ce que proposait Erased. Plus question de voyages dans le temps. Nous suivons un jeune homme décidé à retrouver le meurtrier de ses proches, mais qui va mettre vraisemblablement les pieds dans un véritable guêpier. Il va notamment trouver sur son chemin des hommes louches de type mafieux, qui semblent chercher la même personne que Senri.

Comme toujours, Sanbe sait attiser la curiosité de ses lecteurs. Bien que le héros ne soit pas des plus attachants - en tout cas pour l’instant - la construction de l’intrigue donne vraiment envie d’en savoir plus. Et la scène finale ne fait que confirmer cela. La surprise est grande et l’on trépigne de connaître la suite.

Le dessin, réussi, est très proche du style de la série précédente. Certains personnages se ressemblent même beaucoup. C’est notamment le cas de l’amie de Senri, Enan, qui rappelle de façon troublante la mère du héros de Erased.

Voilà, en tout cas, un nouveau thriller de qualité. Certes, il souffrira de la comparaison avec Erased, qui avait atteint un tel niveau de qualité qu’il ne sera pas facile de faire aussi bien. Mais ça, seul l’avenir nous le dira.

Par , le

Les albums de la série ECHOES