DUSK #1 Pauvre tom

voir la série DUSK
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

LES HUMANOÏDES ASSOCIES

Sortie :
ISBN : 273161420X

Résumé de l'album Pauvre tom

4 meurtres ont eu lieu le même soir à Salem, petite ville des Etats Unis. Curieux pour un coin si tranquille.
3 agents du "bureau" sont dépêchés sur les lieux pour enquêter : joe, jeune agent peu amateur de la discipline, Anna, très professionnelle, et Solomon, le vieux briscard.
Seulement, leur arrivée ne semble pas appréciée de tous les habitants, et l'enquête s'avère difficile : d'autant que le shérif n'est pas très coopératif.
Seul Tom, le simplet du village, semble heureux de voir de nouvelles têtes.

Par Gdseb, le NC

Notre avis sur l'album Pauvre tom

Dusk est un polar très réussi. Les références sont nombreuses (de l'hommage aux "sorcières de Salem" d'Arthur Miller, jusqu'à celui au "surfer d'argent")
Le point fort est l'ambiance : elle est très mystérieuse, et pesante, à l'image de X-files. De plus, mettre en scène 3 enquêteur est une très bonne idée (on a plus l'habitude d'un ou deux enquêteurs).
Du coup, l'enquête elle même n'est pas forcément l'intérêt principal, et la narration s'enrichit des rapports entre ces 3 personnages très intéressants, et permet de sortir des clichés du genre.
Le dessin de De metter ne fait que renforcer cette ambiance si étrange. Déstabilisant au départ, en couleur directe d'un style réaliste et impressionniste, il colle parfaitement, et rend très bien cette atmosphère de village isolé et enneigé, cette impression de ne pas être le bienvenu ici. Ses cadrage et plan sur les visages, qu'il semble affectionner particulièrement, donne de la profondeur humaine à l'ensemble.
Un album bourré de qualité, dont on lira certainement la suite : car même si l'enquête est terminée dans ce premier tome, les 3 personnages sont suffisamment travaillés pour qu'on ait envie de les retrouver.

Par , le

Les albums de la série DUSK

Nos interviews liées

Rencontre avec Richard Marazano et Guilhem Bec

Un entretien avec Richard Marazano et Guilhem Bec


Interviewer : Berthold
Image & Son Mat & Raph
Montage: Olivier [...]

Lire la suite ›

Richard Marazano et Jean-Michel Ponzio nous parlent de Genetiks

Sceneario.com : Richard Marazano, Jean-Michel Ponzio, bonjour et bienvenue sur Sceneario.com. Tous les deux vous avez un parcours qui au départ ne vous destinaient pas forcément à faire de la bande dessinée. Qu’est ce qui vous a donné envie d’entrer dans cet univers ? Que représente aujourd’hui pour vous la bande dessinée, un métier, une passion… ?
Richard Marazano : Depuis tout gamin, j’ai toujours lu de la bande dessinée. Lorsque j’en suis venu à m’exprimer au travers de différents media, il m’a semblé tout a fait naturel de le faire également dans un « langage bande dessinée ». En débutant je n’imaginais évidemment pas que cela allait devenir un métier si prenant et si enrichissant à la fois. En effet, aujourd’hui la bande dessinée est pour moi un métier (puisque mon travail en bande dessinée me prend tout mon temps et me fait vivre, et que cela nécessite pour moi des réflexions et un apprentissage quotidien), mais également une passion sans laquelle ce genre d’investissement personnel ne serait pas possible [...]

Lire la suite ›