DU PLOMB POUR LES GARCES #2 2ème partie

voir la série DU PLOMB POUR LES GARCES
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

QUADRANTS

Collection :

Boussole

Genre :

Drame

Policier

Sortie :
ISBN : 9782302017207

Résumé de l'album 2ème partie


A la suite du kidnapping de ses enfants, la star du show-bizz Virginia s'est enfermée dans sa résidence, refusant tout contact avec le monde extérieur. Angela Falcone, l'inspectrice du LAPD dite "la sheriff", poursuit ses investigations pour identifier la femme qui est à l'origine du rapt, non sans difficulté car l'actrice qui traîne derrière elle quelques casseroles n'est pas du genre coopératif. Aussi, les fausses pistes se multiplient et les recherches s'en trouvent quelque peu freinées. Toutefois, Angela a de la ressource et grâce à l'expertise des photos à scandales et des écrits de la ravisseuse, elle fait pression sur April, l'aide à domicile de Virginia. Mais le temps est compté car l'actrice a dépêché son garde du corps, Paquita, pour régler énergiquement le problème. A coup sûr que du plomb va être distribué et que de terribles déconvenues sont à prévoir.


 

Par Phibes, le 05/09/2011

Notre avis sur l'album 2ème partie


Comme promis lors du précédent épisode, ce mois de septembre annonce la suite et fin de l'enquête policière concoctée par Valérie Mangin par le truchement des éditions Quadrants et menée par son héroïne, la sculpturale inspectrice Angela Falcone.


Cette dernière nous avait laissé sur une note sinistre qui nous permettait de découvrir la personne à l'origine de la séquestration des deux enfants de la super star Virginia et nous exposait le mobile de tous ces agissements malsains. Mais demeurait en suspens la question du comment de la chose. C'est chose faite avec cette seconde partie qui se veut de la même trempe, aussi sombre qu'antérieurement avec un soupçon de macabre.


Entretenant une présence féminine pour le moins forte caractériellement et physiquement parlant, Valérie Mangin structure adroitement et de manière paroxysmique son récit et assure jusqu'à la fin (surprenante au demeurant et amère au regard du face-à-face digne d'un western), par le biais de cette enquête policière, une mixité surprenante constituée de sensualité et également de violence. Les effets sont garantis, portés par une oppression constante générée par les réactions à contre-emploi de certains personnages tels que Virginia, l'actrice outrancière transformée en justicière ou Abigail, la kidnappeuse. Ils sont renforcés par les pérégrinations de la belle enquêtrice promise à une confrontation sans concession auréolée d'une omniprésence de réflexions intimistes attrayantes.


Le graphisme est toujours de qualité. Loïc Malnati qui vient juste de publier le tome 2 de Wounded chez Bamboo, démontre son habilité à travailler dans l'authenticité et dans sa façon de croquer les femmes, généreuses dans leurs proportions. Son trait est assuré, draine une certaine noirceur qui sert à merveille les intentions scénaristiques et se veut rehaussé par une colorisation bien adaptée.


Un deuxième et dernier épisode gorgé de féminité trompeuse et percutant qui ne manquera pas de distiller subtilement une amertume certaine.


 

Par , le

Les albums de la série DU PLOMB POUR LES GARCES

Nos interviews liées

Moi, Jeanne d'Arc

Sceneario.com : Vous affichez une vision de la Pucelle fort éloignée de la guimauve patriotique habituelle, est-ce par provocation?
Valérie Mangin : Au départ, non. Mais c’est vrai que l’album est vécu comme une provocation par certains lecteurs. Traditionnellement,  Jeanne d’Arc est une sainte. C’est la Pucelle comme vous le dites dans votre question, alors la montrer « à poil », ça ne se fait pas… même en 2012 !
Pourtant, je n’ai pas eu l’impression de lui manquer de respect. Au contraire, je lui ai rendu son humanité. Pour moi,
Jeanne d’Arc est d’abord une vraie femme avec un corps, des émotions et des pulsions sexuelles. Ensuite c’est une femme qui a soif de liberté et d’accomplissement. Elle ne devient pas sorcière puis chef de guerre parce que Dieu ou le Cornu le lui ordonnent mais par choix personnel, pour vivre pleinement sa vie [...]

Lire la suite ›

Valérie Mangin scénariste

Sceneario.com: Qui est Valérie Mangin?
Valérie MANGIN:
« Elle » ? Il faut que je parle de moi à la troisième personne comme César ou Delon ? Allons-y : C’est une femme avec une personnalité multiple. Le jour, Valérie est une sympathique directrice de collections, historienne de formation, qui aide des auteurs de BD à accoucher de leurs histoires. Mais la nuit, elle devient « Mangin » une scénariste farfelue qui invente des tragédies cosmiques et des récits fantastiques gores.

Sceneario.com: Vous sortez donc ce mois ci chez Quadrant Solaire votre nouvelle série KGB, quel effet ça fait? Des peurs? Des envies? Oui, tout cela à la fois.
Valérie MANGIN:
J’oscille entre la grande joie de voir enfin le résultat de deux ans de travail acharné et la peur d’être moi-même déçue par mon album que j’ai à chaque livre [...]

Lire la suite ›