Drôles de femmes

Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

DARGAUD

Genre :

Hommage

Humour

Interview

Intimiste

Sortie :
ISBN : 9782205063875

Résumé de l'album Drôles de femmes

Cet album relate les dix entretiens que Julie Birmant a eu avec des artistes féminines telles Michèle Bernier, Florence Cestac, Maria Pacôme, Amélie Nothomb, Anémone…

Par Arneau, le 22/02/2010

Notre avis sur l'album Drôles de femmes

Cet album est une suite de rencontres entre la journaliste et une dizaine d’artistes. Chaque récit démarre donc de la même façon avec des personnages qui sont invités à se raconter. Mais malgré ce procédé répétitif, l’album ne tombe jamais dans la monotonie. Déjà parce que les mêmes questions n’amènent pas forcément les mêmes réponses mais aussi, et surtout, car les différents protagonistes rendent chaque rencontre unique. Les circonstances sont très variables, les lieux de rencontre, la mise en scène, et même les sentiments de la journaliste. Amusée, parfois intimidée, souvent admirative, sa présence rafraichissante amène toujours un angle intéressant aux récits. Le dessin de Catherine Meurisse amène une certaine fantaisie et contraste avec certains propos très intimes. Son trait spontané, issu du dessin de presse, permet de maintenir un agréable voile de légèreté sur l’ensemble. Mais les vraies stars du livre restent les femmes interviewées. Ces personnalités très différentes partagent un anticonformisme et une sacrée détermination qui ont rendu leur parcours si singulier.
Leurs confidences nous amusent et nous émeuvent. On admire l’aplomb dont elles ont fait preuve pour lutter contre les obstacles qui barraient la route à leur vocation humoriste (société machiste, déterminisme familiale, mari déserteur…). Et le traitement tout en retenu rend tous ces moments simples et touchants.
Julie Birmant et Catherine Meurisse nous livre une galerie de personnages touchante, attachante et enrichissante. Ce duo a su rendre hommage à ses sujets tout en restant discret, et cet ouvrage est une jolie réussite. Quand on sait que la journaliste a dû piocher parmi quarante entretiens qu’elle avait réalisée au départ pour la radio, on espère une suite.

Par , le