Droit dans le mur

Dessinateur :


Scénariste :


Éditions :

LA CAFETIERE

Collection :

Corazon

Genre :

Humour

Vie Quotidienne

Sortie :
ISBN : 9782847740127

Résumé de l'album Droit dans le mur

Fabcaro a plus de 30 ans, il est devenu "mature" et a des responsabilités. Mais tout cela est-il bien compatible avec ses idéaux d'antan ?

Par Arneau, le NC

Notre avis sur l'album Droit dans le mur

Avec cet album, les lecteurs qui avaient aimé « le steack haché de damoclès » ne seront pas dépaysés et encore moins déçus. On retrouve l’auteur qui se met en scène et expose ses états d’âme avec beaucoup d’humour. Il s’attaque, cette fois, au difficile dilemme du trentenaire en pleine évolution et qui doit rendre des comptes à l’adolescent rebelle qu’il a été. Et c’est forcément cocasse de voir le personnage essayer de se débattre entre les réalités matérielles de la vie de famille et les conceptions jusqu’au-boutistes ou naïves de sa jeunesse.

Ici encore, Fabcaro met en scène ses problèmes de communication quasi maladifs, ses petites lâchetés, ses craintes mais, avec un changement notable. Ses petites névroses ne sont plus au centre du récit comme dans l’opus précédent mais elles viennent enrichir le récit qui est axé autour de son passage à l’âge adulte. Et cela rend l’album encore plus hilarant !
L’auteur fait preuve d’un sens de l’observation redoutable et il est difficile de ne pas se reconnaître dans une ou plusieurs des situations rencontrées. Son dessin hyper dynamique vient ajouter une touche d’humour à l’ensemble et on finit la lecture avec une seule envie : lire le prochain !

Par , le

Nos interviews liées

Fabcaro, auteur de La clôture

Sceneario.com : Bonjour Fabcaro, et merci de nous accorder quelques instants alors que tu as la clôture de Pompon à terminer... On va tâcher de faire vite ! Alors, pour commencer... Pourrais-tu te présenter dans les grandes lignes et nous rappeler ton parcours artistique ?
Fabcaro : Pour faire court : j'ai décidé de vivre de l'écriture et du dessin à la fin des années 90, j'ai alors commencé à placer des illustrations et des strips dans différents mensuels avant d'attaquer mes premières collaborations avec Psikopat ou Tchô. Peu après sortait mon premier album, Le steak haché de Damoclès, aux éditions La cafetière. Sceneario.com : La cafetière, 6 pieds sous terre... Tu donnes l'impression d'être abonné aux « petits éditeurs ». Est-ce un choix ou est-ce parce que ce que tu as envie de raconter n’intéresse pas les plus gros ?
Fabcaro : Je fais aussi des choses pour les plus gros, notamment un truc pour l'Echo des Savanes (Glénat) qui va donner lieu à un album chez Drugstore en septembre [...]

Lire la suite ›