Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

GLENAT

Genre :

Aventure

Comics

Science Fiction

Sortie :
ISBN : 9782344008522

Résumé de l'album Crash

(Drifter 1 à 5)
Abram Pollux est commandant de son vaisseau, mais quand se dernier se pose en catastrophe sur cette planète inconnue il n'arrive qu'à peine à en réchapper. Un inconnu lui tire dessus alors qu'il se traîne hors d'une "eau" étrange ou s'est échouée la carcasse métallique.
A son réveil, il se retrouve dans une sorte de camps retranché, perdu au milieu d'un désert. Obligé alors de survivre au sein de cette communauté, Abram doit apprendre les us et coutumes locales, mais surtout il doit comprendre comment il à pu émerger de cette "eau" un an après s'être écrasé... !

Par Fredgri, le 17/03/2015

Notre avis sur l'album Crash

Avant même le scénario en lui même, Drifter nous impressionne dès les premières planches par le graphisme extrêmement riche et magnifique de Nic Klein. Ses planches sont simplement époustouflantes, une sorte de finesse de trait et une couleur incroyablement poussée qui rappellent des gens comme Giraud (d'ailleurs il fait un petit clin d’œil au maître dans le cinquième épisode !!!). Et c'est vrai que c'est beau, l'ambiance est posée, une ambiance qui nous renvoie vers les codes du western, d'une SF poussiéreuse, on sent la terre, la sueur, on devine le sifflement du courant d'air qui se glisse entre les murs...
D'ailleurs le scénario d'Ivan Brandon est dans la continuité directe de cette impression.

Cependant, même si on se laisse facilement entraîner dans les croisements de vie qui viennent animer cette série, je trouve aussi que l'écriture de Brandon est assez brouillonne globalement. On a du mal à vraiment voir quel est le fil conducteur de tout ça, ou va Abram tout du long. A peine arrivé qu'il monte sans crier gare sur une tour pour la réparer, qu'il fonce sur le premier engin pour travailler etc. Le personnage est très impulsif, limite irraisonné. Il ne sait pas très bien ou il se trouve et n'obéit qu'à son instinct sans réfléchir davantage. Pour les autres protagonistes ils continuent tranquillement leur vie, avec le même désordre, sans tenir réellement compte les uns des autres...

Un premier volume qui se cherche et qui sert surtout à poser les bases de ce monde étrange sans pour autant amener une intrigue bien cohérente.

Donc oui c'est intéressant à lire, oui il y a du potentiel qui laisse penser que la suite va être passionnante, seulement on garde aussi le sentiment d'à peine effleurer les personnages et cet univers. Le scénariste amène trop d'éléments, trop de pistes porteuses qui rendent cette lecture captivante, mais extrêmement morcelée, ébauchée !

Pour l'instant, Drifter promet beaucoup de choses et se tient d'une part sur le style de Klein, mais aussi sur l'ambiance générale, on espère juste que la suite sera plus structurée, mieux définie !

Par , le

Les albums de la série DRIFTER