Dessinateur :


Scénariste :


Éditions :

KANA

Genre :

Drame

Fiction

Manga

Noir et Blanc

Sortie :
ISBN : 2505000360

Résumé de l'album Tome 1

Le docteur Kotô Kensuke débarque sur l’île de Koshiki, éloignée de six heures de bateau du continent. Malgré cela, les habitants ont toujours eu l’habitude d’effectuer le trajet pour se faire soigner car les médecins de l’île ont tous eu un point commun, leur incompétence.

Autant dire que le cabinet reste désespérément vide, excepté la présence de l’infirmière, la jolie et compétente Ayaka Hoshino. Mais le regard des habitants va vite changer après l’intervention épique du médecin pour sauver un enfant. Kensuke est un chirurgien extrêmement talentueux. A tel point que bien des gens s’interrogent sur la présence de Kotô sur cette île éloignée de tout alors que sa place semblerait être, logiquement, un grand hôpital de métropole.

Par Legoffe, le NC

Notre avis sur l'album Tome 1

Kana lance la version française d’un véritable best-seller au Japon. Là-bas, la série en est à une vingtaine de tomes. Elle a même fait l’objet d’un feuilleton. Cela n’a d’ailleurs rien de surprenant à la lecture de ce premier volume. Tout se déroule comme dans une série télé. Le livre se compose de plusieurs épisodes avec, chaque fois, de nouveaux personnages qui viennent enrichir l’univers du Dr Kotô.

Si la série n’apporte rien de révolutionnaire en matière de narration ou de scénario, la lecture de ce manga s’avère pourtant vite passionnante. On se laisse porter sans problème dans le quotidien des habitants de Koshiki. Le cabinet médical et son médecin sont le lien qui unit tous les protagonistes. Mais si les problèmes médicaux sont le ciment des histoires (opérations et diagnostic sont même régulièrement éclairés de commentaires en bas de page pour une meilleure compréhension du lecteur), l’auteur veut d’abord nous parler des femmes et des hommes de cette île. Le docteur est au centre d’une certaine chronique sociale, riche de nombreux personnages secondaires.

Sans parler de suspense, force est de constater que Takatoshi Yamada parvient à nous tenir en haleine et on dévore les pages pour savoir si enfin le pêcheur va faire confiance à Kotô pour sauver son fils ou si la jeune mère célibataire va pouvoir affronter l’opprobre de sa famille et du voisinage. N’oublions pas non plus l’histoire du médecin. Quelque chose l’a poussé à venir ici et nous attendons de savoir quoi.

Comme je le disais, nous avançons dans un vrai feuilleton. Et il est plutôt bon. Les personnages sont très vite attachants. Kotô est bien sûr le médecin modèle, incroyable de talent et d’humanisme. Mais l’auteur évite d’en faire un surhomme. Kotô a le mal de mer, il semble aussi (faussement) naïf, jusque dans les dessins qui lui donne souvent un air niais, ce qui est assez déroutant au début.

Globalement, les dessins sont réussis grâce à un trait efficace et dynamique. Ils n’en restent pas moins des plus classiques.

Voici donc une série sans doute appelée à rencontrer le succès en France grâce à ses vertus rafraîchissantes et vraiment très distrayantes.

Par , le

Les albums de la série DR KOTÔ