Dessinateur :


Scénariste :


Éditions :

KANA

Genre :

Humour

Jeunesse

Manga

Sortie :
ISBN : 9782505003922

Résumé de l'album Tome 8

 
Dans ce volume 8, pas moins de 22 historiettes vous attendent, toutes plus rigolotes les unes que les autres. Vous y retrouverez Doraemon, bien sûr, Nobita, aussi, qui généralement est l’heureux testeur des bons plans du chat de l’espace, et sa mère, plusieurs fois, ainsi que les copains : Giant, Shizuka et Sunéo...
 

Par Sylvestre, le NC

Notre avis sur l'album Tome 8

 
Chaque volume de Doraemon est comme un paquet de bonbons. Pas que ce soit mauvais pour les dents, non ! Mais parce qu’il contient à chaque fois plein de petites histoires toutes aussi bonnes les unes que les autres ; des histoires qu’on peut lire d’affilée ou qu’on peut choisir de picorer, une par une, à son rythme.

22 histoires, donc, composent ce huitième tome. Toutes sont vraiment chouettes, avec, comme, d’habitude Doraemon qui propose à Nobita de nouveaux objets magiques pour l’aider dans telle ou telle épreuve.

Vous vous en doutez, on a droit à des choses très originales ! Un chiffon qui donne aux miroirs qu’on astique avec le pouvoir de refléter avec retard ce qu’on met devant, un collyre qui rend invisible* , une machine à fabriquer des humains, un briquet qui permet de programmer à l’avance une situation qu’on souhaite vivre, des cachets pour changer de voix, des abeilles trouveuses d’argent, etc, etc... Des trucs de ouf (vous m’ôtez les mots de la bouche !) mais vraiment sympathiques, et qui font de chaque histoire un petit sketch que tous les lecteurs, les petits comme les grands, sauront apprécier.

Chaque tome étant un recueil d’histoires indépendantes, n’hésitez pas à vous en procurer un, n’importe lequel ! Vous verrez que le besoin d’aller vers un second, puis vers un troisième ne devrait pas tarder à se faire sentir ! Vous verrez en tout cas que l’humour potache qui y est dispensé, couplé avec le style de dessin très cartoon de son auteur Fujiko F. Fujio fait bien de chaque volume un petit pack de bons moments de lecture bien amusante !

* Té... J’étais persuadé qu’elle allait se finir autrement, celle là... Genre l’effet qui aurait disparu après un certain temps et qui aurait laissé Nobita dans une situation bien gênante ! Mais non. Ah, et toujours dans cette histoire-là : mort de rire, lorsque Nobita attrape un couvercle de poubelle pour cacher sa nudité !!!
 

Par , le

Les albums de la série DORAEMON