DONJON POTRON-MINET #97 Une Jeunesse qui s'enfuit

voir la série DONJON POTRON-MINET
Dessinateur :


Scénaristes :



Coloriste :


Éditions :

DELCOURT

Collection :

Humour de Rire

Sortie :
ISBN : 2840557320

Résumé de l'album Une Jeunesse qui s'enfuit

Parce qu’il veut rendre des pièces volées par des joueurs de poker à leurs propriétaires, la Chemise de la nuit arrive dans un appart vide où il cache l’argent, trouve un vase, des fleurs et décide d’aller les offrir à sa bien aimée : Alexandra.
La belle n'est pas seule et la visite surprise se passe mal. De là, le bon Hyacinthe rentre chez lui, chez son père et au passage fait la bêtise de rendre leurs membres et leur liberté aux Brous ! Il va également faire la connaissance de la nouvelle assistante du docteur Hyppolite : Gabrielle Olivet.
Cette dernière va entraîner la chemise de la nuit dans une folle aventure à dos d'escargot laineux et vers de nouvelles rencontres .

Par Marie, le NC

Notre avis sur l'album Une Jeunesse qui s'enfuit

C’est joli, c’est apaisant, c’est réconfortant ! Cet album est un vrai régal autant pour les yeux parce que c’est beau , que pour le moral parce que c’est mignon et que cette histoire permet de rêver ! C’est rempli de naturel, de naïveté, de tendresse et de tolérance. Le dessin de Christophe Blain est assez incroyable, il semble s’amuser tout le temps. Les décors sont magnifiques, les personnages ont des visages somptueux surtout pour le taureau dans le costume de Eustache Ravin et la Vache sous les traits de Gabrielle ;-) Et la mise en couleur … vraiment quel accord entre les deux !
Et puis ce que j'aime beaucoup dans ces albums, c'est cet humour subtil , ces suggestions aidées par les dessins qui me font parfois éclater de rire - regardez les planches 28 et 29 par exemple ;-) - ça en vaut le détour !
Quand j'ai découvert Christophe Blain la première fois c'était avec « Le réducteur de Vitesse ». Dans cet album il y a un magnifique carnet de croquis en plus de l'album proprement dit, et dans ce carnet, on voit des dessins au style réaliste, magnifiques ! Alors je lui avais posé la question pourquoi avait-il choisi cette autre façon de dessiner et il m'avait répondu qu'il n'avait pas la patience de dessiner lentement, et que quand l'album était fini dans sa tête, il fallait que ça aille vite ;-) ..... hum ! Aujourd'hui j'ajouterai, quel magnifique défaut que d'être impatient !
Donc, pour les lecteurs habitués de la série, c'est toujours aussi bon, et pour les autres, ben, c'est vraiment dommage de louper cette bande dessinée !

Par , le

Les albums de la série DONJON POTRON-MINET