DOFUS MONSTER #8 Wa Wabbit

voir la série DOFUS MONSTER
Dessinateur :


Scénariste :


Éditions :

ANKAMA

Genre :

Ado

Animalier

Aventure

Fantastique

Sortie :
ISBN : 9782359103458

Résumé de l'album Wa Wabbit

 
Chez les Wabbits, le "Bal de la Gwande Cawotte" a toujours lieu une fois la récolte des carottes terminée. Cette année, il allait avoir une saveur toute particulière puisqu’en plus allait commencer ensuite un nouveau cycle de la prophétie des Wabbits, marqué par l’élection du nouveau "Wa Wabbit".

Mais le bal allait surtout avoir un goût amer pour la communauté aux grandes oreilles : des fortes pluies allaient en effet dévaster la grotte dans laquelle se déroulaient leurs festivités et entraîner dans la mort un très grand nombre d’entre eux. Cette catastrophe allait être une aubaine pour le méchant Bouwfe : profitant de la catastrophe, il allait secourir beaucoup des siens (que du reste, il méprisait), calculant qu’ils lui en seraient reconnaissants et que ça l’aiderait à être élu.

Une fois son plus sérieux concurrent liquidé, Bouwfe allait usurper le sceptre des Wabbits et se comporter comme un tyran envers son peuple...
 

Par Sylvestre, le 06/10/2012

Notre avis sur l'album Wa Wabbit

 
Complètement animalier, ce huitième opus de la série Dofus Monster nous révèle de quelle manière le fourbe Bouwfe a manipulé les siens et les a maltraités jusqu’à les faire pourtant se résigner à vivre leur condition peu enviable. Il est vrai qu’on était prévenus : Dofus Monster est une série qui ne dresse pas que des portraits de gentils ! Même si certains méchants, dans l’univers de Dofus, peuvent avoir une trompeuse apparence de gentils !

Des lapins et des carottes sont les éléments qui reviennent le plus dans cette histoire. Les premiers sont les personnages, et les secondes sont ce qui les fait avancer. Ce casting ravira les plus jeunes lecteurs qui se régaleront de cette histoire loin d’être morale mais facile à suivre dès lors que l’œil a su faire la différence entre tel et tel wabbit selon les accessoires qui les différencient. Ce casting laissera par contre peut-être dubitatif le public qui, jeune quand la série a commencé, a grandi depuis et chercherait dans chaque nouvelle aventure un scénario peut-être un peu plus complexe, poussé ou adulte.

Cela dit, là encore, on était mis au parfum dès le début : Dofus Monster propose une collection de one-shots s’attardant chacun sur un personnage de l’univers : il est donc possible qu’une fois ou l’autre, le personnage présenté ou le portrait qui en est dressé déçoive le lecteur. Mais je vous le répète, c’est question de goût et d’attente : on ne dira pas que ce volume 8 est mauvais, loin de là !

Dessiné par François Duprat sur un scénario signé Saturax, ce récit animant moult lapins aux longues dents et aux grandes oreilles aura même parfois à vos yeux des airs d’aventure Schtroumpf de par le fait qu’il y est question d’une vie communautaire (voire parce que Bouwfe a le poil noir quand la plupart des autres l’ont blanc ; schtroumpf noir !?!) ! Ou d’aventure des rats de P’tiluc, dans le coup de crayon, notamment quand des rats interviennent !

Huitième tome d’une série en réservant on l’espère encore beaucoup, Wa Wabbit est en tout cas une petite pierre de plus à "l’édifice Dofus". Et malgré tout, lecteurs de BD qu’on est, on a forcément gardé une part de notre âme d’enfant : donc même si elle nous aura surpris par un graphisme "plus jeunesse qu’ado", cette bande dessinée trouvera sa place aux côtés des autres !
 

Par , le

Les albums de la série DOFUS MONSTER

Nos interviews liées

Leo Cassebonbons

Sceneario.com: Comment avez-vous été contacté par la production du film ?
François Duprat: Le hasard des dates et beaucoup de chance. Avant de débuter son tournage, Eric Civanyan cherchait une BD jeunesse que son personnage Francis (joué par Pascal Légitimus) était censé dessiner pendant le déroulement du film.
Le tome « Mon Trésor » de « LéoCassebonbons » sortait à ce moment là, et c'est cette BD qu'il a choisie.

 
Sceneario.com: Pourquoi la série Léo Cassebonbons et pas Titeuf ou Cédric ou Toto qui représentent beaucoup plus de ventes ?
François Duprat: Pour deux raisons.
La première c'est que ces autres personnages sont plus lourd en matière de droits et de finance à utiliser que "Léo Cassebonbons" [...]

Lire la suite ›