DMZ #8 Notes de l'autre monde

voir la série DMZ
Dessinateurs :










Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

PANINI

Collection :

Vertigo Graphic Novel

Genre :

Comics

Drame

Thriller

Sortie :
ISBN : 9782809417159

Résumé de l'album Notes de l'autre monde

Au fil du temps, le journaliste Matty Roth a récolté de nombreuses informations sur la vie dans la DMZ. Témoignages, rencontres étonnantes se succèdent et, notamment, le destin tragique d’un ancien policier qui, ayant perdu sa famille, a rejoint un groupe de mercenaires. Désespéré, il agit avec ses nouveaux amis comme une meute de loups qui règne sur les rues, la nuit.

Par Legoffe, le 06/02/2011

Notre avis sur l'album Notes de l'autre monde

Ce nouveau tome s’apparente un peu à un hors-série. Le héros de DMZ, Matty Roth, y apparaît vraiment de façon anecdotique, au gré des petites histoires qui sont développées. A côté de ces récits courts, une autre histoire, celle du mercenaire, occupe une bonne moitié du livre.

Avant de parler du contenu, il est déjà à noter que ces “nouvelles” sont illustrées par plusieurs grands dessinateurs comics comme Dave Gibbons, Eduardo Risso ou encore Jim Lee. Les fans du genre verront donc déjà dans cet ouvrage un véritable collector.

Quant aux fans de la série, ils pourront apprécier ce regard un peu décalé sur l’univers de DMZ. Les auteurs l’ont voulu très humain, mettant en avant des femmes ou des hommes que la guerre civile a transformés. La démarche est intéressante car nous découvrons des conséquences du conflit que nous n’aurions pas forcément imaginées auparavant. Mais les histoires sont courtes et ces bonnes idées mériteraient d’être intégrées à un récit long.

Quant au destin du mercenaire, il nous parle de la manipulation de certains hommes par d’autres hommes, qui profitent de leur désespoir pour en faire des machines à tuer. Le thème méritait bien un épisode à lui seul. Cette descente aux enfers est racontée de façon efficace et l’on ressent bien les états d’âmes de l’ex policier dans ces sombres pages.

Ce nouveau volume est donc, globalement, de qualité. Certains pourront toutefois regretter de perdre de vue Matty Roth et les intrigues politico-militaires qui ont fait de la série un thriller passionnant. Un huitième volume intéressant, donc, mais pas rigoureusement indispensable. A vous de voir...

Par , le

Les albums de la série DMZ