DMZ #5 La guerre cachée

voir la série DMZ
Dessinateurs :




Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

PANINI

Collection :

100 % VERTIGO

Genre :

Comics

Drame

Guerre

Sortie :
ISBN : 9782809407839

Résumé de l'album La guerre cachée

La DMZ cache des femmes et des hommes qui ont choisi de continuer à vivre à New York, ou plutôt survivre d’ailleurs.

Parmi eux, il y a Decade Later, tagger célèbre, qui a continué coûte que coûte son œuvre. Amina, elle, n’a jamais eu de chance dans la vie, entrainée malgré elle dans des histoires de drogue ou de terrorisme.

Wilson, lui, a su saisir sa chance et devenir le caïd qu’il rêvait d’être. Après tout, il faut être malin et savoir tirer profit d’une situation, même quand il s’agit de la guerre. Une fichue guerre pourtant, qui détruit la plupart de ceux qu’elle touche. L’âme de Kelly était-elle partie avant même que la journaliste ne meure ? Et Random Fire ? Engagée dans les groupes paramilitaires de Trustwell, elle avait vite ouvert les yeux tandis que d’autres, comme Soames, les fermaient. Mais la réalité vous rattrape vite, à en perdre la raison.

Par Legoffe, le NC

Notre avis sur l'album La guerre cachée

Wood et Burchielli nous proposent, cette fois, non pas une aventure de Matty Roth, mais une série de six portraits. Il ne s’agit pas d’un hors-série, mais cela y ressemble quelque peu. Parmi les personnages mis en avant, nous en retrouvons plusieurs qui comptent parmi les connaissances de Roth.

Les auteurs explorent encore et encore la guerre et ses horreurs, la dénonçant en nous entrainant aux côtés des journalistes, des soldats ou des civils. Cette fois, l’exercice leur permet d’entrer plus encore dans l’intimité de certaines victimes de ces luttes au cœur de la DMZ. Chacun se bat à sa façon, et pour ses raisons. Chacun vit la guerre d’une manière différente. Il y a ceux qui prennent de la hauteur et ceux qui s’effondrent, il y a ceux qui vivent encore et ceux qui ne tarderont plus à mourir.

Les récits sont touchants car très personnels et collés à la peau des personnages dont nous croisons le destin. Ils sont humains, très humains même, malgré un contexte qui ne l’est plus guère.

Les fans de la série apprécieront l’exercice, d’autant qu’ils découvriront ici la véritable histoire de certains personnages qu’ils ont croisé dans les précédents volumes. Une manière intéressante d’ouvrir DMZ et de continuer à explorer ce drame à travers ses acteurs, plus fragiles que jamais.

Par , le

Les albums de la série DMZ