DMZ #6 Blood in the game

voir la série DMZ
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

DC Comics

Collection :

Vertigo

Genre :

Chronique sociale

Sortie :
ISBN : 9781401221300

Résumé de l'album Blood in the game

(DMZ 29 à 34)
New York, Manhattan devenue une zone démilitarisée, Matt Roth est journaliste dans cette zone depuis maintenant 2 ans, et cette fois le gouvernement décide de prendre des décisions, il faut que quelqu'un s'occupe de cette ville. Il organise donc une grande réunion afin de lancer tout d'abord un cesser le feu puis ensuite des éléctions libres pour gouverner la DMZ. Evidemment ils se disent que cela sera l'armée, mais voilà, sorti de nulle part, un certain Paco Delgado se propose et commence à organiser sa campagne. Matty s'intéresse à cet homme, il lui propose alors de s'allier à lui et de lui servir de porte parole auprès des médias...

Par Fredgri, le NC

Notre avis sur l'album Blood in the game

Décidemment, Brian Wood ne cesse de nous étonner avec les directions qu'il prend dans cette série. Fort du succés de DMZ il continue d'aller de l'avant en traitant pour de bon l'actualité et plus précisemment les élections américaines avec cet outsider qui s'oppose aux grandes puissances militaires, la force, celle qui n'est depuis longtemps plus à l'écoute du peuple. Delgado est donc cet outsider, cet homme de la rue, certes c'est un gangsta, la chaîne en or et tout le toutim mais pour la première fois dans cette DMZ il va demander l'avis des habitants. Brian Wood ne s'attache pas aux rouages de la campagne, ni même véritablement au programme, non, ce qu'il met en avant c'est réellement le côté challenge, petit contre grand, on pourrait vouloir en savoir plus sur le fond, moins se contenter des ellipses que nous balance Wood.
Du coup, en refermant ce sixième tome, on a le sentiment d'être passé très rapidement sur cette histoire, de ne s'être pas assez arrété sur ce qui visiblement est présenté comme un évènement majeur de cette zone.
Il n'empêche que c'est très prenant, que Wood continue de mener cette série vers des territoires très sensibles, de la vraie politique fiction qui prend aux tripes. Très fortement conseillé comme d'habitude !

Par , le

Les albums de la série DMZ