Deux frères

Dessinateurs :



Scénaristes :



Éditions :

URBAN COMICS

Genre :

Intimiste

Roman Graphique

Sortie :
ISBN : 9782365776257

Résumé de l'album Deux frères

Yaqub et Omar sont jumeaux. Jusqu'à leur treize ans rien ne les a séparés, cependant, alors qu'une fête anime la maison familiale Omar tombe amoureux d'une belle jeune fille, à peine a-t il tourné le dos qu'il la voit embrasser son frère... C'est la rupture et jamais ils ne se réconcilieront...

Par Fredgri, le 17/03/2015

Notre avis sur l'album Deux frères

En 2000 Milton Hatoum écrit "Dois Irmãos" (Deux frères). Cette histoire nous raconte les passions qui déchirent une famille à Manaus, tandis que le jeune narrateur tente de relater au fur et à mesure les évènements tels qu'il les voit, tels qu'il les ressent !

Pour cette très belle adaptation les frères Fabio Moon et Gabriel Bà s'unissent à nouveau et nous offrent un album envoutant, à la fois très littéraire, évocateur, tout en restant en retrait par rapport à l'histoire. On garde tout du long le sentiment que le récit se passe principalement en hors champs, qu'il imprègne le moindre mur, la moindre ombre qui se dessine dans les cases. Car, au delà de cette haine que se portent ces deux frères, il est surtout question ici d'une famille qui se construit autour de l'amour d'un homme et d'une femme, de leurs enfants et du rapport qu'il y a entre tout ce petit monde.
Certes, on est touché par l'incompréhensible fracture qui se créé et qui s'élargit avec le temps entre Yaqub et Omar, toutefois, je trouve que Zana et Halim sont extrêmement plus touchants et débordent d'expression, alors que ces deux figures fraternelles restent en périphérie, comme des silhouettes lointaines que l'on décrit dans les "légendes" familales.
Car les auteurs n'explorent pas vraiment la haine de ces deux frères ils s'interrogent sur le poids qu'elle porte sur le reste de la famille qui doit composer avec, l'accepter malgré elle...

Le scénario est particulièrement subtil, avec une façon d’égrainer ces textes qui évoquent plus qu'ils ne décrivent. On peut ainsi apprécier la qualité de l'écriture, les diverses caractérisations d'une très grande finesse et cette narration très fluide. On découvre ce récit comme on peut le faire au travers d'un très bon livre, et plus on avance plus on a envie de se jeter sur la version roman !

Cette lecture est donc un vrai plaisir de bande dessinée, ce genre d'album qu'on lit doucement, porté par les mots et les images, loin des archétypes habituels. C'est tragique et frais. Les planches sont sublimement contrastées et très stylisées et ce noir et blanc fait ressortir toute la finesse du trait. Un vrai régal !

Une nouvelle fois les frères Moon/Bà démontrent qu'ils sont deux artistes très inspirés, aux univers très personnels. Je ne saurais assez vous conseiller leurs autres albums Daytripper ou l'Aliéniste qui demeurent de très beaux coups de cœur !

Très conseillé !

Par , le