DETECTIVE CONAN #9 Tome 9

voir la série DETECTIVE CONAN
Dessinateur :


Scénariste :


Éditions :

KANA

Genre :

Ado

Fiction

Manga

Policier

Sortie :
ISBN : 9782871291800

Résumé de l'album Tome 9


Lors d’une partie de cache-cache avec Conan, Genta et d’autres, la jeune Ayumi n’a pas trouvé meilleure idée que de se cacher dans le coffre ouvert d’une voiture garée à proximité du parc où ils jouaient. Quelle inconsciente ! Lorsque, ne la trouvant pas après un trop long moment de jeu, Conan a compris qu’elle pouvait avoir été enlevée par un serial killer qui opérait dans le secteur, il l’a contactée grâce aux émetteurs-récepteurs dont ils étaient équipés. Ses craintes se sont vite révélées fondées lorsqu’Ayumi, depuis le coffre de voiture dans lequel elle était coincée, lui a appris qu’à portée de ses mains se trouvaient plein de billets de banque et... une tête de jeune fille !!!

Les anciens du club de judo auquel était inscrit Korogo Mouri (le père de Ran), se sont retrouvés dans une station thermale. Lors de leur séjour, l’une d’entre eux a trouvé la mort. Suicide ? Meurtre ?

Mademoiselle Reika, fille d’un riche industriel, a invité de nombreux jeunes hommes parmi lesquels pourrait se trouver celui avec lequel elle demanderait à se marier. Quand l’amour et les affaires s’emmêlent, les frictions ne sont pas loin... Les cadavres non plus. Et donc le détective Conan non plus !
 

Par Sylvestre, le 01/03/2010

Notre avis sur l'album Tome 9


Il y a des manga qu’on feuillète à toute allure. Pas parce que l’histoire n’y est pas intéressante, mais parce que la narration a conduit à la réalisation de planches très dénuées de textes. Il y a aussi des manga où les dessins sont très « light », ce qui est parfois volontaire pour créer une certaine clarté, une certaine luminosité, mais qui dans d’autres cas montre simplement que l’auteur(e) a pris le parti de ne pas s’embêter avec trop de détails dans ses planches...

Dans Détective Conan, c’est à tout le contraire qu’on a droit : des pages très fournies en textes qui n’ont rien de futile au regard des intrigues proposées, et des dessins d’une qualité indéniable. Le tout composant des tomes que les jeunes come les moins jeunes peuvent tous apprécier.

Le premier épisode de ce tome 9 est bien sympa. On y assiste entre autres à une course-poursuite digne d’un film de cinéma et dont l’intérêt réside en partie dans le fait qu’on est dans un rapport de force enfants contre adultes. Vous en apprécierez d’ailleurs la fin, logiquement, même si elle est un tantinet convenue.

Une autre chose qui change un peu avec une histoire suivante, c’est le fait qu’on voit pour la première fois l’inspecteur Mouri « meilleur enquêteur ». Sous un jour meilleur, plus inspiré que d’ordinaire... Autrement intéressant, en quelques sortes. Deviendrait-il plus perspicace à force de côtoyer Conan ? On ne le saura pas vraiment, mais ce qu’on souhaite en tout cas à la fin de la lecture de chaque tome c’est de continuer, nous, lecteurs, de suivre les aventures de ce Conan décidément bien sympathique !
 

Par , le

Les albums de la série DETECTIVE CONAN