DETECTIVE CONAN #13 Tome 13

voir la série DETECTIVE CONAN
Dessinateur :


Scénariste :


Éditions :

KANA

Genre :

Fiction

Jeunesse

Manga

Sortie :
ISBN : 2871292078

Résumé de l'album Tome 13

 
Un homme invité chez sa belle fille est assassiné et tous les soupçons se portent sur son fils Yuzo qui a été vu par plusieurs personnes (dont Conan) en train commettre l’acte... Mais quand sont apparus les deux frères du tueur présumé et que notre jeune détective a vu que c’était des triplés, ce qui paraissait évident de prime abord s’est d’un seul coup avéré plus compliqué...

N’ayant pas supporté que son assistante le menace de révéler au grand public qu’elle était en réalité l’auteur de nombreuses de ses toiles, un peintre renommé l’a froidement assassinée et a ensuite tout mis en œuvre pour faire croire à un suicide, ce qui fut presque réussi étant donné que sa victime a été vue sautant dans le vide depuis un balcon alors que son meurtrier était dans un immeuble en face entouré de personnes !

C’est pendant le tournage du dernier film mettant en scène le monstre Goméra que le producteur de la série va être assassiné. Mais qui donc a pu faire ça ?! Pour Conan, l’enquête va être difficile, chaque suspect pouvant avoir de bonnes raisons d’en vouloir à cet homme qui, par sa décision d’arrêter la série, mettait dans la panade ses collaborateurs.
 

Par Sylvestre, le 16/01/2014

Notre avis sur l'album Tome 13

 
Petite révolution dans l’univers de Conan puisque cette fois, le mystère du double jeu du talentueux détective semble avoir été percé par Hattori ! C’est ce dernier en effet qui a été endormi par Conan pour désigner le coupable après avoir expliqué les meurtres qui ont endeuillé le "séjour Sherlock Holmes", et c’est lors de son "réveil" que le jeune tokyoïte a découvert le pot aux roses ! Voilà qui rebat quelques cartes dans les relations entre certains personnages ; on ne sait pas encore si Hattori vendra la mèche à Ran, par exemple !

Autre petite chose qu’on relève dans ce tome, c’est qu’en plus du détective Mouri, Conan endort trois autres personnes pour expliquer autant d’affaires : il y aura Hattori pour la conclusion de l’histoire qui avait débuté dans le tome précédent, il y aura la femme de Yuzo et il y aura enfin le Professeur Agasa, à la différence près que lui aussi "sait" pour Conan...

Conan affiche beaucoup de réussite dans ses enquêtes. Et l’on voit au fil des tomes que c’est en partie parce qu’il a une culture énorme (rappelons-nous par exemple de sa démonstration basée sur le phénomène de durcissement des cadavres : qui sait ce genre de choses, en vrai ?!?) A cette débauche de savoir merveilleusement utilisé, on opposerait presque une certaine bêtise de la part des criminels dans la série Détective Conan : eh oui, pourquoi s’évertuent-ils à passer à l’acte lorsque notre fin limier est dans le secteur !!? Héhéhé... Quoi qu’il en soit, c’est nous les veinards, dans l’affaire : car on est nous aussi toujours aux premières loges. Et qu’on en profite ! Vite, la suite !
 

Par , le

Les albums de la série DETECTIVE CONAN