DESTINS #10 Le mur

voir la série DESTINS
Dessinateur :


Scénaristes :



Coloriste :


Éditions :

GLENAT

Genre :

Drame

Sortie :
ISBN : 9782723467636

Résumé de l'album Le mur


Alors qu'elle a retrouvé un semblant d'équilibre avec son nouveau compagnon Lu Pan et ses deux enfants, Ellen Cluster, qui œuvre pour l'organisme humanitaire WAFA, est approché par le docteur Griffin. Ce dernier vient lui proposer de travailler avec lui à West Hill Shelter, un dispensaire pour enfants désoeuvrés. Aspirant à nouveau à des missions de terrain, Ellen accepte le poste. Mais après quelques semaines, la jeune femme est sujette à des pertes de connaissance, et connaissant quelques tensions avec ses enfants, décide alors de quitter le dispensaire. Le jour de son départ, elle subit une autre crise et s'effondre devant le docteur Griffin. A l'examen, le médecin s'aperçoit qu’elle est décédée.


 

Par Phibes, le 20/09/2011

Notre avis sur l'album Le mur


Le mur, nouvelle étape dans la destinée multiple d'Ellen Cluster, vient apporter une suite au tome 5 de la saga imaginée par l'émérite Frank Giroud (Le Décalogue, Secrets, Quintett…). S'intégrant dans la partie de l'arborescence où Ellen a pris la décision de prendre ses responsabilités face au dilemme qui s'est présenté à elle, cet épisode vient plonger la jeune femme dans une tourmente infernale qui a l'avantage de nous rapprocher du but ultime et mystérieux de cette grande saga.


A l'image de Paranoïa (tome 4), la pauvre héroïne se voit prise dans les mailles ténues d'une manipulation insidieuse qui fait verser irrémédiablement l'histoire dans une oppression psychologique des plus troublantes.Florent Germaine qui est un fidèle de Frank Giroud pour avoir partagé L'écorché dans la série Secrets, tire subtilement les ficelles de son récit par le biais d'une lente dérive implacable de son personnage principal et, par ce biais, heurte sciemment la sensibilité du lecteur. Débutant pourtant sur une note plutôt heureuse qui nous fait oublier quelque peu les péripéties fantomatiques précédentes, ses péripéties se dirigent peu à peu vers l'aboutissement d'un drame aux origines insoupçonnées et pourtant bien ancrées dans la série.


Graphiquement, Sébastien Goethals réussit sa prestation en réalisant des dessins et des couleurs remarquables. Conforme à ce qu'il a réalisé antérieurement chez Bamboo, Dans mes veines, son style au demeurant réaliste semble se conforter dans des ambiances pour le moins saisissantes, écrasantes qu'il attise avec panache. Par ce biais, on pourra remarquer qu'il s'adapte sans difficulté aux prestations de exécutées par ses confrères de la série, si bien que l'on ne souffre d'aucun dépaysement par rapport aux personnages que l'on croise depuis les débuts.


Une bifurcation dans la destinée d'Ellen Cluster pour le moins intrigante qui ouvre les bans d'une dernière étape de la saga dans un appel inquiétant.


 

Par , le

Les albums de la série DESTINS

Nos interviews liées

DANS MES VEINES T1 par Damien Marie et Sébastien Goethals

Sceneario.com : Bonjour Damien et Sébastien, Sceneario.com : Votre association semble vous être profitable puisque vous avez, sauf erreur, à votre actif depuis début 2009 trois séries en cours publiées chez Bamboo. En premier lieu, quel a été, pour chacun de vous deux, le chemin parcouru pour en arriver à la constitution de votre tandem ? Qu'est-ce qui a poussé l'un à l'écriture et l'autre à l'illustration ?
Damien Marie : Y’a pas d’erreur sur le nombre de séries. Le chemin pour se rencontrer s’appelle Hervé RICHEZ, qui nous a mis en contact. Il avait retenu mon scénario de Ceci est mon corps et m’a permis de rencontrer Sébastien. La pastille passant bien entre nous, les projets se sont enchaînés.
Sébastien Goethals : La question de mon choix de faire du dessin est tellement grande, longue et ennuyeuse que je vais directement passer à ma collaboration avec Damien [...]

Lire la suite ›

Frank Giroud pour Quintett tome 5

  Sceneario.com: Nous arrivons déjà à la fin de Quintett, quel effet ça fait de cloturer cette excellente série ?

Frank Giroud: Je suis à la fois soulagé d’avoir mené un tel navire à bon port… et nostalgique d’en quitter le pont.
 
Sceneario.com: De Vita vous a proposé Giancarlo Alessandrini lorsqu'il s'est agi de lui trouver un remplaçant. Avez-vous fait confiance au choix de Giulio De Vita ou bien Giancarlo Alessandrini a-t-il dû "passer des tests" ?

Frank Giroud: J’avais pleine confiance dans les goûts de Giulio et j’ai bien aimé les extraits des divers travaux envoyés par Giancarlo. Mais je ne pouvais pas l’accueillir à bord sans m’être assuré qu’il serait vraiment l’homme de CETTE situation [...]

Lire la suite ›

Florent Germaine

Sceneario.com: Florent, pouvez-vous vous présenter pour ceux qui ne vous connaissent pas encore ? Florent Germaine : Que dire ? Je suis parisien de naissance et lyonnais d’adoption, j’ai 34 ans, le crâne dégarni, le genoux gauche rouillé, de beaux yeux bleus et une fâcheuse tendance à m’intéresser aux gens morts depuis des siècles, surtout ceux morts dans les tranchées … mmh, un conseil, ne mettez jamais ça sur un profil meet..c … (sourire) … Sinon, plus sérieusement, j’ai co-écrit avec Frank Giroud Secrets : L’Ecorché T1, une histoire mise en images par Rubén Pellejero et publiée chez Dupuis en 2006. Sceneario.com: Justement, comment êtes-vous arrivé dans la bd ? Florent Germaine : Pour ce qui est de mon parcours, il est plutôt classique. Pour commencer, j’ai eu la chance d’avoir un entourage très friand de petits mickeys [...]

Lire la suite ›