DESTINS #11 L'ancêtre

voir la série DESTINS
Dessinateur :


Scénaristes :



Coloriste :


Éditions :

GLENAT

Genre :

Drame

Historique

Sortie :
ISBN : 9782723467629

Résumé de l'album L'ancêtre


Lord William s’apprête à faire convoyer nombre de captifs noirs issus de la tribu des Bolombos grâce à l’aide d’une autre tribu adversaire, les Mazinkwas. Sur le chemin qui le ramène sur les lieux d’embarquement, l’aristocrate jette son dévolu sur Andala, une jeune femme noire sans réellement savoir qu’elle est la propre fille de Kolo, le chef des Mazinkwas et l’abuse sexuellement. Offensé par les agissements excessifs de Lord William, Kolo vient chercher réparation auprès de ce dernier et dévaste son camp après l'avoir blessé grièvement et avoir provoqué indirectement l'évasion des captifs noirs. Plus tard, Lord William est secouru par ses pairs et s'engage immédiatement dans une vindicte implacable contre les Mazinkwas. Kolo et les siens sont capturés et vendus en tant qu'esclaves, tandis que Lord William est promu singulièrement libérateur des Bolombos, leur promettant ainsi un avenir meilleur. Mais c'est sans compter sur la rancune des Mazinkwas.


Mais quel est réellement le rapport, 250 ans plus tard, avec Ellen Baker et sa détention parmi les troupes rebelles africaines ?


 

Par Phibes, le 03/09/2011

Notre avis sur l'album L'ancêtre


Ce onzième épisode vient donner une suite à la destinée d'Ellen Baker dans la partie de l'arborescence liée à la décision de cette dernière de fuir ses responsabilités dans le cadre des ses agissements coupables antérieurs (partie rouge de l'arborescence). Cette étape dans la saga est pour le moins particulière puisqu'elle permet de faire converger en un seul et même point deux précédents épisodes à l'issus desquels l'héroïne se trouvait entre les mains de rebelles africains.


Pour l'occasion, c'est Matz, le scénariste du Tueur, de Du plombs dans la tête… de se lancer dans la rédaction de cet épisode pour le moins surprenant, et ce, à double titre. Le premier est que l'histoire débute et se prolonge sur un large pan historique qui prend de court le lecteur habitué aux équipées contemporaines d'Ellen. Quel peut être rapport avec celle-ci ? La réponse vient progressivement et subtilement, dans un rapport lointain entre le dénommé William et les tribus belligérantes Bolombos et Mazinkwas. A cet égard, l'évocation, délectable au demeurant, se veut insidieuse, dans ses effets machiavéliques, et fait tomber pour notre plus grand plaisir quelques nouveaux secrets terribles. C'est là qu'intervient le deuxième titre eu égard à la révélation d'un patrimoine génétique ancestral on ne plus inquiétant. La pauvre Ellen est au cœur d'une vengeance doublée d'une malédiction dont l'aveu déstabilisera (agréablement parlant) plus d'un adepte de la série.


Joseph Béhé, qui a déjà travaillé avec Frank Giroud dans la saga du Décalogue, signe une prestation on ne peut plus remarquable. Superbement colorisé, son geste graphique est habile, rapide et met bien en évidence le côté ancestral et africain de cette aventure en jouant sur le fond des planches (noir pour par la partie actuelle, blanc pour l'évocation historique).


Un excellent épisode à découvrir, mené une fois de plus de main de maîtres, qui amplifie la tension dans le choix de la pauvre Ellen.


 

Par , le

Les albums de la série DESTINS

Nos interviews liées

Matz et Jacamon pour le 11° tome de la série

Entretien avec MATZ et Luc JACAMON pour le tome 11 du TUEUR (Editions casterman) durant le 40° Festival International de la BANDE DESSINEE d'Angoulême. (2013). Interviewer: Aubert
Images et son et montage: Mat et Olivier
Montage: Aubert [...]

Lire la suite ›

Interview de Luc Jacamon et Matz auteurs du Tueur et de Cyclopes chez Casterman.

Jacamon Matz
envoyé par SCENEARIO [...]

Lire la suite ›

Frank Giroud pour Quintett tome 5

  Sceneario.com: Nous arrivons déjà à la fin de Quintett, quel effet ça fait de cloturer cette excellente série ?

Frank Giroud: Je suis à la fois soulagé d’avoir mené un tel navire à bon port… et nostalgique d’en quitter le pont.
 
Sceneario.com: De Vita vous a proposé Giancarlo Alessandrini lorsqu'il s'est agi de lui trouver un remplaçant. Avez-vous fait confiance au choix de Giulio De Vita ou bien Giancarlo Alessandrini a-t-il dû "passer des tests" ?

Frank Giroud: J’avais pleine confiance dans les goûts de Giulio et j’ai bien aimé les extraits des divers travaux envoyés par Giancarlo. Mais je ne pouvais pas l’accueillir à bord sans m’être assuré qu’il serait vraiment l’homme de CETTE situation [...]

Lire la suite ›

Matz scénariste d'un Tueur...

Sceneario.com: Bonjour, pourrais tu te présenter en quelques mots ? Comment as tu rencontré Jacamon?
MATZ : Très simplement par un ami commun, qui voulait aussi se lancer dans la bd. En fait, j'ai fait des essais avec eux deux, mais Luc était clairement extrêmement motivé, et talentueux. Il était pressé de démarrer, et on a foncé sur le Tueur dont j'avais déjà écrit le synopsis, et auquel je pensais depuis longtemps. Pour ce qui est de me présenter, il n'y a pas grand chose à dire. Je vis à Paris, j'ai deux enfants, je sillonne les rues en scooter, je travaille, une vie plutôt normale, quoi.

Sceneario.com: Quelle est votre façon de travailler : vous vous voyez beaucoup, vous utilisez internet?
MATZ : Non, nous sommes plutôt old school. Je travaille de mon côté le scénario, et je donne à Luc un scénario entièrement découpé planche par planche, écrit à la main sur des feuilles de papier, comme au bon vieux temps.

Sceneario [...]

Lire la suite ›