Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

DUPUIS

Genre :

Aventure

Aviation

Guerre

Sortie :
ISBN : 9782800160078

Résumé de l'album Hanna

Engagé dans l'US Air Force, Max reçoit la mission d'abattre Hanna Reitsch, devenue pilote d'élite de la Luftwaffe. Max est donc envoyé en Pologne afin d'y rencontrer clandestinement la résistance et ensuite d'infiltrer l'armée ennemie comme jeune recrue de la base ou travaille justement Hanna. Mais bien plus qu'une cible, Hanna est surtout une amie d'enfance... Une époque lointaine où ils partageaient les mêmes jeux, explorant les alentours, rêvant d'un futur ensemble, avec leur ami Werner, un futur ou ils seraient devenus les meilleurs pilotes de leur génération. Alors progressivement Max se fond dans son rôle, il retrouve Hanna...

Par Fredgri, le 04/05/2014

Notre avis sur l'album Hanna

Ce deuxième album de Dent d'ours commence tranquillement, Yann pose le cadre d'une aventure qui amène Max à retrouver Hanna.

Le scénario est très efficace, Yann a juste tendance à une nouvelle fois délayer pas mal la sauce, mais en contre partie c'est intéressant, car il continue de mener en même temps que le récit principal les flash-back qui nous ramènent vers la période ou les trois amis s'aventuraient ensemble dans les montagnes. On apprend ainsi les raisons du titre de la série, du fameux pacte qu'ils ont conclu jadis, de cette incroyable amitié qui se renforça ensuite !
Yann est très subtile dans le portrait qu'il dresse des trois individualités, mais ce qui est particulièrement bien vu c'est ces souvenirs qui viennent appuyer la caractérisation des adultes qu'ils sont devenus, mettant encore plus en avant la différence entre chacun (avec une dernière vignette qui promet une suite des plus intéressantes !).
En fin de compte, tout est complètement au service du récit, même ce que l'on pourrait s'imaginer être des petites digressions inutiles. Du très bon boulot.

Mais c'est surtout le travail d'Henriet et les couleurs d'Usagi qui donnent vraiment du relief aux planches. Une très grande finesse de trait, c'est très impressionnant !! D'autant que l'artiste démontre une nouvelle fois la très grande précision de son travail avec un soin porté aux détails des différents avions, des uniformes, des paysages, c'est incroyable. A mes yeux il est vraiment le très gros atout de cette série, prouvant qu'on peut tout à fait avoir un dessin exigent sans sacrifier à l'élégance.
Une très belle leçon de BD !

Ce deuxième volume vient donc compléter parfaitement le premier album qui déjà nous avait bien plu, confirmant son très bon accueil quasi unanime. Une série qui restera dans les mémoires par la finesse de son scénario et la beauté de ses planches !

Très recommandé !

Par , le

Les albums de la série DENT D'OURS

Nos interviews liées

Entretien avec Alain Henriet

Sceneario.com : Bonjour Alain. En ce mois d’avril 2013 ; sort Dent d’ours, une nouvelle série dont le scénario est signée de l’Innommable Yann. Comment as-tu été embarqué dans cette aventure ?
Alain Henriet : Il y a 4 ans, Yann m'avait contacté pour la reprise de  Buck Danny:  le projet fut mis de côté,les éditions Dupuis nous ont demandé de leur proposer quelque chose, c'est comme ça que Yann m'a proposé Dent d'ours. Sceneario.com : Dent d’ours est un récit de guerres, d’avions, mais aussi d’amitié, de trahison, d’espionnage. Comment classes-tu cette série ? Qu’est ce qui t’a séduit dans le scénario de Yann ?
Alain Henriet : je voulais aborder la période 40/45 depuis longtemps, ce fût la bonne occasion. Et dans un récit historique ou autre, il faut toujours dessiner les éléments de cette époque, et les avions m'allaient très bien :o) Je dirais que c'est un peu tout à la fois [...]

Lire la suite ›

Alain Henriet

Sceneario.com : Alain Henriet, pouvez-vous vous présenter pour ceux qui ne vous connaissent pas encore?

Alain Henriet :
Voilà, j’habite à Liège en Belgique, j’ai 32 ans, marié, un enfant, et dessinateur de BD 

Sceneario.com : Premier album chez Delcourt, avec John Doe.

Alain Henriet :
Non, j’ai commencé au Téméraire, avec “Le portail” scénarisé par Olier, il y a eu 2 albums, et c’est seulement par la suite, que je suis arrivé chez Delcourt. 

Sceneario.com : Comment es- tu entré chez Delcourt ?

Alain Henriet :
Tout simplement par la poste :=) 

Sceneario.com : Où as-tu rencontré Baloo, le scénariste de John Doe ?

Alain Henriet :
Ce fut au cours du soir de Jemappes, près de Mons, en Belgique, lui était un ancien élève, et moi, un nouveau, c’est surtout la deuxième année, que nous avons sympathisé, et avons réalisé notre première petite histoire  dénomée "Tête de pipe”, et par la suite, la première version d’une pizza à l’oeil, album de 30 pages , format comic’s en N/B sortie chez l’éditeur du Fanzine “l’inédit” dirigé par Tony Larivière [...]

Lire la suite ›